Netanyahu reçoit les familles de soldats dont les corps sont aux mains du Hamas
Rechercher

Netanyahu reçoit les familles de soldats dont les corps sont aux mains du Hamas

Le Premier ministre assure les parents de Hadar Goldin et Oron Shaul que le gouvernement travaille de manière ouverte et secrète pour leur restituer leur corps

Les parents des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin s'entretiennent avec la presse sous la tente de protestation à l'extérieur de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 29 juin 2016. (Hadas Parush/Flash90)
Les parents des soldats israéliens Oron Shaul et Hadar Goldin s'entretiennent avec la presse sous la tente de protestation à l'extérieur de la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 29 juin 2016. (Hadas Parush/Flash90)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré lundi les familles de deux soldats israéliens tombés au champ d’honneur dont les restes sont détenus par le Hamas, le groupe terroriste palestinien qui contrôle la bande de Gaza. Il leur a promis qu’Israël travaillait au retour de leurs fils.

Les familles ont été très critiques, accusant Israël de ne pas en faire assez pour les ramener chez eux.

Netanyahu s’est entretenu avec les familles des soldats de Tsahal Hadar Goldin et Oron Shaul lors d’une réunion à laquelle participait également Yaron Blum, qui coordonne les efforts visant à récupérer les Israéliens détenus par le Hamas, a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

« Le Premier ministre a informé les familles des efforts incessants du gouvernement pour récupérer les garçons, ainsi que des efforts du coordinateur pour les Israéliens capturés et disparus et son équipe », a déclaré le bureau du Premier ministre.

Netanyahu a dit aux familles qu’Israël travaille de manière « ouverte et secrète » pour ramener les soldats de Tsahal et les civils capturés par le Hamas, a poursuivi la déclaration.

Les soldats israéliens Oron Shaul (à gauche) et Hadar Goldin (Crédit : Flash90)

Deux civils israéliens et deux soldats tués sont détenus par le Hamas. Pendant la guerre de Gaza en 2014, les terroristes du Hamas ont capturé les corps de deux soldats, Goldin et Shaul. L’année suivante, deux civils israéliens apparemment malades mentaux, Avraham Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, sont entrés séparément dans la bande de Gaza de leur propre gré et ont été faits prisonniers par le Hamas.

Le bureau du Premier ministre a indiqué que Netanyahu a rencontré les familles de Mengistu et al-Sayed en décembre de l’année dernière et reste en contact avec elles.

La semaine dernière, la famille de Mengistu a lancé une manifestation sous une tente devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem, appelant le gouvernement à ramener Avera détenu par le Hamas. En mars, le contrôleur de l’État Yossef Shapira a demandé à Netanyahu de répondre aux demandes de la famille Goldin concernant les efforts déployés pour récupérer Hadar.

Avraham Avera Mengistu, 28 ans, détenu par le Hamas dans la bande de Gaza depuis 2014. (Crédit : Facebook)

Israël a demandé le retour des civils et des soldats tués, mais le Hamas a insisté pour qu’Israël libère de nombreux terroristes condamnés avant même que les négociations puissent commencer, ce qu’Israël a refusé de faire.

Le mois dernier, le chef du Commandement du Sud de l’armée a déclaré que l’amélioration des conditions de vie dans la bande de Gaza dépend du retour des corps des soldats, ainsi que des deux civils israéliens.

Le mois dernier, le chef du Commandement du Sud de l’armée a déclaré que l’amélioration des conditions de vie dans la bande de Gaza serait conditionnée par le retour des corps des soldats, ainsi que des deux civils israéliens.

En octobre 2017, Netanyahu a personnellement choisi Blum pour diriger les efforts de rapatriement des Israéliens disparus en précisant qu’il avait choisi Blum pour ce poste en raison de son rôle dans la négociation de la libération du soldat Gilad Shalit, détenu à Gaza pendant cinq ans, jusqu’à sa libération en 2011 dans le cadre d’un accord controversé avec le groupe terroriste du Hamas, dans lequel Israël a libéré plus de 1 000 prisonniers sécuritaires palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...