New York : Des centaines d’ultra-orthodoxes à une manifestation anti-vaccins
Rechercher

New York : Des centaines d’ultra-orthodoxes à une manifestation anti-vaccins

Des intervenants accusent les autorités de l'épidémie de rougeole qui touche la communauté ; l'exécutif du comté de Rockland dit que la "désinformation" menace la sécurité publique

Un Juif orthodoxe traverse une rue dans un quartier juif Haredi à Williamsburg, Brooklyn, le 9 avril 2019 à New York. (Johannes Eisele/AFP)
Un Juif orthodoxe traverse une rue dans un quartier juif Haredi à Williamsburg, Brooklyn, le 9 avril 2019 à New York. (Johannes Eisele/AFP)

Des centaines de Juifs ultra-orthodoxes ont participé à une manifestation anti-vaccins à New York lundi soir, au cours de laquelle des orateurs ont suggéré que la récente épidémie de rougeole dans la communauté était le résultat d’une contamination délibérée par les autorités.

Le « symposium sur les vaccins » qui s’est tenu dans le comté de Rockland, à Monsey, a été organisé par un groupe juif local, le United Jewish Community Council, a rapporté mardi le New York Times.

Parmi ceux qui ont pris la parole devant les participants se trouvait Andrew Wakefield, un ancien médecin britannique qui a perdu sa licence après avoir publié un article fallacieux en 1998 dans The Lancet, affirmant qu’il existait un lien entre le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), et l’autisme. Cet article est considéré comme ayant eu une influence majeure dans la multiplication des attitudes anti-vaccination.

Greg Mitchell, lobbyiste de l’Église de Scientologie, et le rabbin local Hillel Handler se sont également exprimés à la tribune pour décrire le maire de New York, Bill de Blasio, comme un « homme sournois » et dire à la foule que les Juifs avaient été ciblés dans la récente obligation de vaccination et la fermeture des écoles imposées en raison de la propagation de la rougeole.

« Nous, les Hassidim, avons été choisis comme cible », a déclaré le rabbin Handler, faisant référence à une branche de la communauté ultra-orthodoxe. « La campagne contre nous a été un succès. »

Un autre intervenant, le pédiatre holistique Lawrence Palevsky, a affirmé que les Juifs se voyaient délibérément administrer de mauvais vaccins et que les vaccins ratés produisaient une nouvelle souche de la rougeole, selon le Times.

« Est-il possible que le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole qui est administré dans ce lot aux communautés de Williamsburg, Lakewood et Monsey, peut-être à Borough Park, est-il possible que ces lots soient nocifs ? » interrogea ainsi le Dr Palevsky.

« C’est extraordinaire parce qu’on nous dit à quel point la maladie est contagieuse, mais elle est en quelque sorte localisée dans la communauté juive », a-t-il ajouté.

M. Wakefield, qui a insisté sur le fait qu’il était innocent de toute faute professionnelle, est intervenu lors de l’événement via un appel vidéo Skype, accusant les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) [Centres pour le contrôle et la prévention des maladies] ainsi que les autorités sanitaires de tromper le public, selon ce rapport.

Le maire de New York, Bill de Blasio, à l’hôtel de ville de New York, le 21 septembre 2015. (Seth Wenig/ AP Images)

Après l’événement, le rabbin Handler s’est adressé au New York Times par téléphone en disant : « Ça ne me dérange pas si quelqu’un se fait vacciner. Ce ne sont pas mes affaires. Je suis quoi, un fasciste ? Vais-je faire tomber la loi ? »

Le directeur exécutif du comté de Rockland, Ed Day, a publié un communiqué conjoint avec le rabbin Chaim Schabes, une personnalité éminente de la communauté ultra-orthodoxe locale, dans lequel il a déclaré : « L’événement de ce soir et la désinformation qu’il a suscitée vont à l’encontre des déclarations des médecins experts et des responsables politiques de notre comté ».

« Ce type de propagande met en danger la santé et la sécurité des enfants au sein de notre communauté et dans le monde entier, et doit être dénoncé le plus fortement possible », dit le communiqué.

Ed day, chef du comté de Rockland. (Capture d’écran : YouTube)

Au cours de l’événement, un message en yiddish condamnant les politiques anti-vaccination a été diffusé depuis un véhicule tout-terrain installé sur un parking extérieur, a rapporté le Daily Beast.

Le maire Bill De Blasio a déclaré l’état d’urgence sanitaire le mois dernier et ordonné aux personnes non vaccinées vivant ou travaillant dans quatre codes postaux du quartier ultra-orthodoxe de Williamsburg de se faire vacciner ou de devoir payer une amende pouvant atteindre 1 000 dollars.

Fin avril, 423 cas de rougeole ont été confirmés à New York depuis le début de l’épidémie en octobre, dont 348 à Williamsburg, selon le site Yeshiva World News.

Le CDC a attribué la résurgence à ceux qui n’ont pas été vaccinés et à ceux qui ont ramené la rougeole d’autres pays. Les épidémies dans les communautés juives orthodoxes ont été associées à des voyageurs qui ont rapporté la maladie d’Israël et d’Ukraine, selon le CDC.

Malgré les pressions institutionnelles, les communautés ultra-orthodoxes ont continué à s’opposer aux vaccins en se basant sur de fausses allégations selon lesquelles les vaccins sont au mieux inefficaces et au pire nocifs. Les familles nombreuses, les communautés très unies et la complexité du calendrier de vaccination des nombreux jeunes enfants d’une famille ont également contribué à la propagation de la maladie.

Un panneau mettant en garde contre les symptômes de la rougeole dans le quartier ultra-orthodoxe de Williamsburg, à New York, le 10 avril 2019. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)

La majorité des enfants juifs orthodoxes sont vaccinés, selon les statistiques publiées par les services de santé de l’État de New York et de la ville de New York. Il n’y a aucune raison religieuse de ne pas se faire vacciner. D’éminents rabbins de New York ont appelé leurs fidèles à vacciner leurs enfants.

La semaine dernière, la fédération ultra-orthodoxe Agudath Israël of America a annoncé l’organisation de vaccins gratuits dans les quartiers ultra-orthodoxes de la ville de New York pour lutter contre la propagation de la rougeole.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...