Rechercher

« Oh la la ! », la 6e édition du Festival du Film Français de comédie en Israël

Douze films seront présentés, dont trois grands classiques du cinéma français

« Oh la la ! », la 6e édition du festival du film français de comédie en Israël, aura lieu du 18 janvier au 8 février 2022 en Israël. Les cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Herzliya, Sderot et le Globus d’Ashdod (espace francophone) diffuseront douze films.

L’évènement est proposé par la société Eden Cinema, en coopération avec UniFrance Films et TV5MONDE, et avec le soutien amical de l’Institut français d’Israël.

« Un tour chez ma fille » d’Eric Lavaine (« Retour chez ma mère », « Chamboultout », « L’embarras du choix ») ouvrira le festival, avec Josiane Balasko dans le rôle d’une mère qui débarque chez sa fille (Mathilde Seigner) en pleine thérapie de couple avec son mari (Jérôme Commandeur). Le film a été sélectionné par le festival de l’Alpe d’Huez en 2021.

Le thème de la comédie familiale est aussi au cœur de « Rumba la vie » de Frank Dubosc, avec Jean-Pierre Daroussin – un père cherche à conquérir le cœur de sa fille qu’il n’a jamais connue – ; de « Le sens de la famille » de Jean-Patrick Benes avec Alexandra Lamy – qui joue sur les rôles de chacun et la perception de ceux-ci au sein du cercle familial ; de « Le test » d’Emmanuel Poulain-Arnaud – sur les relations parents/ados, avec Philippe Katerine (César du meilleur acteur dans un second rôle en 2019 pour son interprétation dans « Le grand bain » de Gilles Lellouche) ; ou de « Papi-sitter » de Philippe Guillard avec Gérard Lanvin et Olivier Marchal, ici dans des rôles de grands-pères censés prendre soin de leur petite-fille Camille pendant ses révisions du BAC.

« Le bonheur des uns » de Daniel Cohen avec Bérénice Béjo, Vincent Cassel, François Damiens et Florence Foresti traite lui des jalousies et mesquineries engendrées par le succès des uns, contrariant le bonheur des autres.

Dans « Si on chantait » avec Jérémy Lopez, Alice Pol et Clovis Cornillac, le réalisateur Fabrice Maruca raconte l’histoire d’une reconversion professionnelle originale d’un homme qui décide de suivre sa passion pour la variété française et de monter une entreprise de livraison de chansons à domicile.

« OSS 117 – Alerte rouge en Afrique noir » réalisé par Nicolas Bedos (« Monsieur et Madame Adelman », « La belle époque »), avec Jean Dujardin dans le rôle-titre et l’acteur Pierre Niney, sera également présenté.

Enfin, « Alors on danse » de Michèle Laroque viendra clôturer le festival.

Fidèle à sa tradition, le festival proposera aussi de (re)découvrir trois grands classiques du cinéma : « Des pissenlits par la racine » de Georges Lautner avec Louis de Funès (1964), et un hommage au réalisateur français René Clair avec la programmation de deux de ses films – « Le Million » (1931) et « Tout l’or du monde » (1961).

Les dates, horaires, billets et détails des séances sont disponibles directement auprès des cinémathèques et sur le site edencinema.com.

Créé en 2015, le festival ne s’était pas tenu depuis deux ans en raison de la pandémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...