Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Otages du Hamas : Berlin appelle le Qatar à jouer un rôle pour leur libération

La ministre des Affaires étrangères allemande Annalena Baerbock s'est entretenue avec le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani

La ministre des Affaires étrangères allemandes Annalena Baerbock pendant une conférence de presse conjointe avec le ministre russe des Affaires étrangères à Moscou, le 18 janvier 2022. (Crédit : Ministère russe des Affaires étrangères via l'AP)
La ministre des Affaires étrangères allemandes Annalena Baerbock pendant une conférence de presse conjointe avec le ministre russe des Affaires étrangères à Moscou, le 18 janvier 2022. (Crédit : Ministère russe des Affaires étrangères via l'AP)

L’Allemagne appelle le Qatar, avec d’autres pays du Moyen-Orient, à jouer un rôle actif dans les tentatives de libération des otages enlevés dans l’assaut meurtrier du groupe terroriste palestinien du Hamas contre Israël, a déclaré mercredi la ministre des Affaires étrangères allemande Annalena Baerbock.

Ces acteurs, « y compris le Qatar, doivent jouer un rôle important car ils disposent de canaux de communication que nous n’avons pas », a souligné Baerbock devant le Bundestag, à la veille de la réception de l’émir du Qatar par le chancelier Olaf Scholz à Berlin.

Prévu avant l’attaque terroriste d’une envergure inédite du groupe islamiste du Hamas contre Israël, cet entretien avec le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, devait initialement porter « sur les relations bilatérales, ainsi que sur les questions économiques et de sécurité régionales et internationales », avait indiqué la chancellerie.

Mardi, le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Majed al-Ansari, avait estimé qu’il était « trop tôt » pour discuter d’un éventuel échange de prisonniers entre Israël et le Hamas, estimant « très difficile de dire qu’une partie peut se lancer dans une médiation ».

« Nous avons besoin de voir l’évolution de la situation sur le terrain », a-t-il ajouté.

Selon le gouvernement israélien, près de 150 personnes ont été enlevées en Israël par le Hamas, qui a menacé lundi soir d’exécuter des otages en réaction aux frappes israéliennes qui se multiplient sur la bande de Gaza.

Doha, qui accueille un bureau politique du Hamas depuis plus de dix ans, a fourni des millions de dollars d’aides à Gaza.

Fin septembre, le Qatar et l’Egypte avaient assuré une méditation entre le Hamas et Israël permettant la réouverture de points de passage vers Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.