Parti nazi américain : la victoire de Trump serait ‘une réelle opportunité’
Rechercher

Parti nazi américain : la victoire de Trump serait ‘une réelle opportunité’

Pour Rocky Suhayda, président du parti, une présidence Trump bénéficierait à son électorat de nationalistes blancs

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Rocky Suhayda, président du parti nazi américain, un groupe néonazi de Virginie. (Crédit : Wikipedia)
Rocky Suhayda, président du parti nazi américain, un groupe néonazi de Virginie. (Crédit : Wikipedia)

WASHINGTON – Le président du parti nazi américain a récemment déclaré pendant son émission de radio qu’une présidence Donald Trump offrirait « une réelle opportunité » aux nationalistes blancs et à la cause « pro-blanche ».

Rocky Suhayda, qui dirige le groupe néo-nazi d’Arlington, en Virginie, a déclaré à ses partisans le mois dernier qu’il pensait que Trump battrait sa rivale démocrate Hillary Clinton, et que le magnat de l’immobilier leur donnait la meilleure chance de rassembler une alliance dédiée à faire avancer leur programme.

« Je pense que Trump va gagner cette élection en novembre, pour différentes raisons que je ne veux pas préciser à nouveau », avait déclaré Suhayda pendant une émission de juillet. « Je pense que cela va surprendre l’ennemi, parce que je pense qu’ils ont le sentiment que la classe ouvrière blanche, en particulier la partie masculine de la classe ouvrière, et avec elle son homologue féminine, a fondamentalement jeté l’éponge. A abandonné l’espoir qu’un politicien quelconque défende à nouveau leurs intérêts. »

Il avait continué et déclaré que, « à présent, si Trump gagne, oui, cela va être une réelle opportunité pour des personnes comme les nationalistes blancs, pour agir intelligemment pour construire après cela, et pour commencer ; vous savez comme il y a le caucus politique noir, et pourquoi pas, au Congrès, et, pour tout, pour commencer à construire quelque chose comme cela, d’accord. Cela n’a pas à être anti, comme l’a été le mouvement pendant des décennies, mais plutôt à être pro-blancs. C’est assez difficile de nous dire que nous sommes sectaires, si nous n’agissons pas de manière sectaire. C’est cela que le mouvement devrait envisager. D’accord. »

Le site d’informations BuzzFeed avait été le premier à annoncer le soutien de Suhayda.

Le parti nazi américain a été fondé en 1959 par George Lincoln Rockwell. Il s’appelait à l’origine l’Union mondiale pour l’entreprise libre des nationaux socialistes (WUFENS en anglais) jusqu’à son changement de nom pour son intitulé actuel l’année suivante.

Basé sur les idéaux d’Adolf Hitler, le parti a pour objectif de « sécuriser l’existence de notre peuple et un futur pour les enfants blancs », selon son site internet, qui comprend une plate-forme, une boutique d’articles et un lien pour les donations des « sympathisants non aryens ».

Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle, pendant un meeting de campagne à Concord, en Caroline du Nord, le 7 mars 2016. (Crédit : AFP/Sean Rayford/Getty Images)
Donald Trump, candidat républicain à la présidentielle, pendant un meeting de campagne à Concord, en Caroline du Nord, le 7 mars 2016. (Crédit : AFP/Sean Rayford/Getty Images)

David Duke, ancien chef de Ku Klux Klan, qui soutient également Trump, était membre de ce parti avant de le quitter pour diriger le groupe suprématiste blanc.

Bien que Suhayda ait affirmé qu’il refusait de faire un commentaire sur Trump, il a abordé la candidature du milliardaire dans un article du 20 septembre 2015, déclarant que la campagne présidentielle improbable de Trump confirmait l’hypothèse que bien plus d’Américains partageaient les opinions de son parti que l’on ne l’aurait pensé.

« Nous avons une OPPORTUNITÉ merveilleuse ici, qui pourrait ne jamais revenir, au BON moment ! Les déclarations de campagne de Donald Trump, à tout le moins, ont MONTRÉ que ‘nos opinions’ ne sont PAS si ‘impopulaires’ que la foule du politiquement correct ne l’a dit à tout le monde ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...