Rechercher

Pfizer prévoit de vendre 54 milliards USD de vaccins et pilules anti-COVID en 2022

L'entreprise a déjà largement profité du vaccin qu'il a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech, en en vendant pour 36,8 milliards de dollars en 2021

Une infirmière montre un flacon de vaccin Pfizer-BioNtech contre le COVID-19 à la caisse d'assurance-maladie Maccabi, à Jérusalem, le 20 août 2021. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Une infirmière montre un flacon de vaccin Pfizer-BioNtech contre le COVID-19 à la caisse d'assurance-maladie Maccabi, à Jérusalem, le 20 août 2021. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer prévoit d’écouler cette année pour 32 milliards de dollars de son vaccin contre le COVID-19 développé avec BioNTech ainsi que pour 22 milliards de dollars de sa pilule destinée à traiter le COVID.

L’entreprise a déjà largement profité du vaccin qu’il a développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech sous le nom de Comirnaty, en en vendant pour 36,8 milliards de dollars en 2021.

Son chiffre d’affaires a bondi de 95 %, à 81,3 milliards de dollars, et son bénéfice net a plus que doublé, à 22 milliards de dollars.

Pfizer prévoyait début 2021 de vendre pour seulement 15 milliards de dollars de son vaccin anti-COVID avant de relever ses prévisions plusieurs fois. Il a annoncé en janvier avoir lancé un essai clinique visant à en tester un version visant spécifiquement le variant Omicron.

Quant à sa pilule anti-COVID, un traitement commercialisé sous le nom de Paxlovid autorisé fin décembre aux États-Unis, Pfizer en a déjà vendu 72 millions de dollars en 2021.

Le Paxlovid, médicament anti-COVID des laboratoires Pfizer. (Autorisation)

Les prévisions pour 2022 sont basées sur les contrats et engagements pris fin janvier et pourraient donc encore augmenter.

Pfizer s’attend au total à un chiffre d’affaires compris entre 98 et 102 milliards de dollars pour cette année et à un bénéfice ajusté par action compris entre 6,35 et 6,55 dollars, ce qui un peu en dessous des prévisions.

Les analystes s’attendaient aussi à un chiffre d’affaires un peu plus élevé fin 2021.

L’action reculait de près de 4 % dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance à Wall Street.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 23,8 milliards de dollars et dégagé un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...