Plateau du Golan : L’OCI convoque une réunion d’urgence sur « l’escalade »
Rechercher

Plateau du Golan : L’OCI convoque une réunion d’urgence sur « l’escalade »

Les 57 nations islamiques ont discuté du récent plaidoyer de Netanyahu pour que le territoire contesté reste israélien “pour toujours”

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au téléphone pendant une réunion hebdomadaire du cabinet sur le plateau du Golan, le 17 avril 2016. (Crédit : Moav Vardi)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu au téléphone pendant une réunion hebdomadaire du cabinet sur le plateau du Golan, le 17 avril 2016. (Crédit : Moav Vardi)

La plus grande institution mondiale des nations islamiques a appelé à une rencontre d’urgence après les déclarations la semaine dernière du Premier ministre Benjamin Netanyahu affirmant qu’Israël ne cèderait jamais le contrôle du plateau du Golan.

L’Organisation de la coopération islamique (OCI) s’est réunie mardi à son siège à Jeddah, en Arabie saoudite, pour discuter de « l’escalade israélienne contre le Golan syrien occupé », rejoignant d’autres acteurs régionaux ayant exprimé leur inquiétude après les déclarations de Netanyahu.

Pendant une visite du gouvernement dans la région dimanche dernier, Netanyahu a déclaré qu’Israël ne s’opposait pas aux efforts en cours pour atteindre un accord mettant fin à la guerre civile syrienne, mais que la frontière d’Israël avec la Syrie ne changerait pas, faisait référence à la prise du plateau par Jérusalem.

« J’ai convoqué cette réunion de célébration sur le plateau du Golan pour envoyer un message clair : le Golan restera toujours entre les mains d’Israël. Israël ne se retirera jamais du plateau du Golan », a-t-il déclaré.

Dans un communiqué publié dimanche, les 57 membres de l’OCI ont qualifié les remarques d’ « actes de provocation », et ont déclaré qu’ils les considéraient comme « une escalade sérieuse et une violation flagrante de résolutions sur la légitimité internationale et de la loi internationale. »

Israël a conquis le plateau du Golan à la Syrie pendant la guerre des Six Jours en 1967, et l’a annexé dans les faits en 1981.

La communauté internationale n’a jamais accepté l’annexion d’Israël, et les dirigeants israéliens voient dans la crise syrienne une chance de convaincre le monde de reconnaitre la souveraineté israélienne sur le Golan.

L’annonce de l’OCI suit une rencontre identique de la Ligue arabe sur le sujet jeudi dernier, pendant laquelle le chef de la Ligue, Nabil al-Arabi, a demandé qu’une cour pénale spéciale soit mise en place pour Israël.

Les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Allemagne, la Syrie et d’autres ont condamné ou se sont opposés à la position de Netanyahu.

L’OCI a tenu son sommet annuel ce mois-ci, concentré sur la cause palestinienne, les conflits dans les états membres et le combat contre le terrorisme.

Pendant le sommet, l’OCI a voté une résolution sur le sujet palestinien et le soutien aux efforts internationaux pour relancer un « processus politique collectif ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...