Rechercher

Plus de 200 conseillers juridiques dénoncent la réforme judiciaire et sa portée

Yair Lapid soutient le mouvement de grève générale lundi pour protester contre le gouvernement

Des avocats se rassemblent lors d'une manifestation contre les plans controversés du gouvernement israélien visant à remanier le système judiciaire, devant la Cour de justice du district de Tel Aviv, le 12 janvier 2023. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des avocats se rassemblent lors d'une manifestation contre les plans controversés du gouvernement israélien visant à remanier le système judiciaire, devant la Cour de justice du district de Tel Aviv, le 12 janvier 2023. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Plus de 200 conseillers juridiques travaillant au sein d’importantes institutions israéliennes ont signé mardi une lettre ouverte dénonçant le projet du gouvernement visant à remanier le système judiciaire et soutenant la procureure générale Gali Baharav-Miara et d’autres responsables du système judiciaire qui s’y opposent, rapporte le site d’information Ynet.

Cette lettre met en garde contre la législation prévue qui portera atteinte à l’indépendance du système judiciaire et du secteur public qui sont « les piliers d’une société démocratique. »

« Les mesures prises par le gouvernement auront des répercussions sans précédent sur le pouvoir et la cohésion de l’État d’Israël, notamment en ce qui concerne les aspects économiques et internationaux », pouvait-on y lire.

Le chef de l’opposition Yair Lapid s’est, lui, prononcé en faveur de la grève générale prévue lundi pour protester contre le projet de refonte du système judiciaire du gouvernement.

Le leader de l’opposition Yair Lapid lors d’un rassemblement contre le nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa refonte judiciaire à Tel Aviv, le 21 janvier 2023. (Crédit : Gili Yaari / Flash90)

« Lundi, nous irons tous à Jérusalem pour protéger et défendre notre pays », a déclaré Lapid dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux. « Le patronat doit autoriser tous les travailleurs qui le souhaitent à se rendre à Jérusalem pour lutter pour le pays, pour lutter pour notre démocratie, et pour dire : ‘Plus jamais ça. Nous ne vous permettrons pas de détruire notre démocratie.' »

Selon les organisateurs de la manifestation, qui comptent parmi eux le ministre de la Défense Moshe Yaalon, des dizaines d’organisations, dont des grandes sociétés et des organisations non gouvernementales, se joindront à la grève prévue, qui devrait coïncider avec une grande manifestation devant la Knesset.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.