Rechercher

Pour Arnaud Montebourg, Eric Zemmour est un « Juif antisémite »

L’ancien ministre de l’Économie a fait échos à des propos du grand rabbin de France le mois dernier, selon lequel le polémiste est "antisémite certainement, raciste évidemment"

Eric Zemmour au salon "Made in France" à la Porte de Versailles à Paris, le 14 novembre 2021. (Crédit : Thomas Samson/AFP)
Eric Zemmour au salon "Made in France" à la Porte de Versailles à Paris, le 14 novembre 2021. (Crédit : Thomas Samson/AFP)

Arnaud Montebourg, candidat à la prochaine élection présidentielle française et invité de Radio J ce dimanche, s’en est violemment pris au polémiste Eric Zemmour, qui a officialisé ce mardi midi sa candidature à l’élection présidentielle de mai prochain.

L’ancien ministre de l’Économie a ainsi jugé que M. Zemmour avait « une vision de purificateur ethnique », étant donné qu’ « il veut débaptiser les mauvais prénoms des mauvais Français ».

Il a affirmé qu’il avait « cette vision des choses qui consiste à […] vouloir rétablir, par la falsification de l’Histoire, la légitimité du Pétainisme qui a dénaturalisé des Français » – qui étaient Juifs, a-t-il rappelé ensuite. Ce constat a poussé l’ancien ministre à qualifier l’essayiste de « Juif antisémite », comme il y en a eu « sous l’affaire Dreyfus ». « C’est d’ailleurs ce que dit le grand rabbin de France Haïm Korsia, pour lequel j’ai grand respect et estime », a-t-il ajouté.

Le mois dernier, M. Korsia avait déclaré au sujet du polémiste : « Antisémite certainement, raciste évidemment. »

Arnaud Montebourg a également ajouté sur Radio J que M. Zemmour était « l’allié objectif des islamistes politiques », alors que sa « vision identitaire de la France est exactement calquée sur les thèmes des islamistes politiques ».

« Quand il déclare et proclame que l’islam est incompatible avec la République [ce qui selon M. Montebourg « n’a aucun sens »], c’est exactement ce que veulent et déclarent les islamistes politiques, qui proclament que ‘tout musulman devrait se soumettre à la charia et combattre la France et la République’ », a déclaré l’ancien ministre.

Arnaud Montebourg a ajouté que, lorsque M. Zemmour « [menait] la guerre aux femmes », dans une sorte de « contre-révolution anti-féministe », il avait été « exactement comme les islamistes qui veulent soumettre les femmes ». « Regardez la connivence qui existe entre un Eric Zemmour et un Tariq Ramadan ! […] Ils se soutiennent mutuellement […] et se reconnaissent une espèce de vision presque commune », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...