Pour les fêtes du Nouvel An, plus de 107 000 voyageurs affluent vers Ben Gourion
Rechercher

Pour les fêtes du Nouvel An, plus de 107 000 voyageurs affluent vers Ben Gourion

Les destinations les plus populaires sont New York, Bangkok et la tombe du rabbin Nahman de Breslev, en Ukraine

Des Juifs ultra-orthodoxes se rendent à Ouman, en Ukraine, à l'occasion de Rosh HaShana, depuis l'aéroport de Ben Gurion, le 5 septembre 2018. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes se rendent à Ouman, en Ukraine, à l'occasion de Rosh HaShana, depuis l'aéroport de Ben Gurion, le 5 septembre 2018. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)

Plus de 107 000 personnes ont voyagé depuis l’aéroport de Ben Gourion jeudi pour le jour le plus chargé de l’année en terme de voyages à l’approche des fêtes à venir, a annoncé la chaîne Hadashot.

Près de 650 vols ont décollé et atterri, selon les chiffres de l’Autorité Israélienne des Aéroports (AIA).

L’autorité a annoncé qu’environ 2,2 millions de personnes doivent transiter par Ben Gurion durant du mois de septembre, qui comprend cette année les fêtes juives de Rosh HaShanah, Yom Kippour et Souccot.

Jeudi, parmi les passagers au départ de Tel Aviv, 18 % ont pris la direction de Bangkok, 16 % de New York et 12% de la capitale ukrainienne de Kiev.

La ville d’Ouman, en Ukraine, abrite le tombeau du rabbin Nahman de Breslev, le guide spirituel hassidique du 18e siècle, dont la sépulture est au cœur d’un pèlerinage à l’occasion de Rosh HaShanah, le Nouvel An juif.

Mardi, l’AIA a averti de possibles perturbations dans les vols vers et depuis le pays pendant la semaine en raison d’exercices militaires russes dans la région est de la Méditerranée.

Aucun retard n’a pourtant été signalé dans les jours qui ont suivi. L’exercice naval russe doit s’achever samedi, selon les médias israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...