Rechercher

Première naissance à l’hôpital de campagne israélien en Ukraine

« Après une semaine très difficile, enfin de bonnes nouvelles », a annoncé le ministère des Affaires étrangères, assurant que la mère et l'enfant se portaient bien

Un membre du personnel médical traite un patient à l’hôpital de campagne israélien, à Mostyska près de la frontière polonaise, à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, le 23 mars 2022. (Crédit : Yuriy Dyachyshyn/AFP)
Un membre du personnel médical traite un patient à l’hôpital de campagne israélien, à Mostyska près de la frontière polonaise, à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, le 23 mars 2022. (Crédit : Yuriy Dyachyshyn/AFP)

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé vendredi que les médecins de l’hôpital de campagne israélien déployé en Ukraine avaient aidé à mettre au monde le tout premier bébé né dans cet établissement depuis le début de l’invasion russe.

« Après une semaine très difficile, enfin de bonnes nouvelles », s’est enthousiasmé le ministère, ajoutant que le bébé, né jeudi, et la mère se portaient bien.

Selon un responsable des relations publiques de l’hôpital Sheba, qui gère à distance l’hôpital de Mostyska, situé aux environs de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, l’accouchement aurait eu lieu par césarienne,

L’hôpital a été baptisé « Kohav Meir » (« Étoile brillante ») en l’honneur de l’ex-Première ministre israélienne Golda Meir, née en Ukraine et fondatrice du programme d’aide de l’Agence de coopération internationale au développement du ministère des Affaires étrangères, en charge du projet.

Installé sur le terrain d’une école primaire, l’hôpital déployé pour un montant de 21 millions de shekels compte 10 tentes installées en extérieur, auxquelles s’ajoutent plusieurs salles de classe reconverties en chambres d’hôpital.

After a very difficult week, finally some good news. The first baby was born in the Israeli field hospital “Shining…

Posted by Israel Ministry of Foreign Affairs on Friday, April 1, 2022

L’ambassadeur d’Ukraine en Israël a déclaré vendredi que le ministre de la Santé, Nitzan Horowitz, se rendrait à l’hôpital la semaine prochaine, pour la première visite en Ukraine d’un ministre israélien depuis le début de la guerre.

En plus de l’hôpital de campagne, Israël a fait parvenir de l’aide humanitaire à l’Ukraine sans pour autant fournir d’assistance militaire, dans un exercice d’équilibriste diplomatique entre Kiev et Moscou.

En raison de la présence russe en Syrie, Israël s’est gardé de critiquer trop sévèrement la Russie comme de soutenir trop ouvertement l’Ukraine. Avec la permission de la Russie, Israël mène en effet des frappes aériennes en Syrie contre des cibles liées à l’Iran, pour empêcher les forces soutenues par l’Iran de prendre pied à la frontière nord du pays.

Israël met à profit les bonnes relations qu’elle entretient avec les deux pays pour faciliter la médiation. Bennett s’est ainsi déplacé à Moscou pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine et s’est entretenu à plusieurs reprises par téléphone avec l’Ukrainien Volodymyr Zelensky.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...