Rappel de certains réservistes ; Près de 200 roquettes tirées sur Israël
Rechercher

Rappel de certains réservistes ; Près de 200 roquettes tirées sur Israël

Les tirs de roquettes sporadiques se poursuivent après qu'Israël a ciblé un chef du Jihad islamique ; 46 Israéliens sous traitement médical

  • Des roquettes lancées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 12 novembre 2019. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)
    Des roquettes lancées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 12 novembre 2019. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)
  • Des Palestiniens devant les ruines de la maison du chef du Jihad islamique Baha Abu Al-Ata après une frappe israélienne, le 12 novembre 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
    Des Palestiniens devant les ruines de la maison du chef du Jihad islamique Baha Abu Al-Ata après une frappe israélienne, le 12 novembre 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
  • Des roquettes palestiniennes tirées depuis la bande de Gaza, le 12 novembre 2019. (Crédit : BASHAR TALEB/ AFP)
    Des roquettes palestiniennes tirées depuis la bande de Gaza, le 12 novembre 2019. (Crédit : BASHAR TALEB/ AFP)
  • Des colonnes de fumée après une attaque israélienne à Gaza, le 12 novembre 2019. (Crédit : BASHAR TALEB/AFP)
    Des colonnes de fumée après une attaque israélienne à Gaza, le 12 novembre 2019. (Crédit : BASHAR TALEB/AFP)
  • Des Palestiniens devant les ruines de la maison du chef du Jihad islamique Baha Abu Al-Ata après une frappe israélienne, le 12 novembre 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
    Des Palestiniens devant les ruines de la maison du chef du Jihad islamique Baha Abu Al-Ata après une frappe israélienne, le 12 novembre 2019. (Crédit : MAHMUD HAMS / AFP)
  • Le chef du Jihad islamique palestinien Baha Abu al-Ata attend à Gaza, le 21 octobre 2019. (Crédit : STR/AFP)
    Le chef du Jihad islamique palestinien Baha Abu al-Ata attend à Gaza, le 21 octobre 2019. (Crédit : STR/AFP)
  • Les forces de sécurité et des employés de la mairie devant une immeuble visé par une frappe en Syrie, le 12 novembre 2019. (Crédit : LOUAI BESHARA / AFP)
    Les forces de sécurité et des employés de la mairie devant une immeuble visé par une frappe en Syrie, le 12 novembre 2019. (Crédit : LOUAI BESHARA / AFP)
  • Immeuble où le terroriste du Jihad islamique al-Ata dormait dans la nuit du 11 au 12 novembre 2019 (Crédit : autorisation)
    Immeuble où le terroriste du Jihad islamique al-Ata dormait dans la nuit du 11 au 12 novembre 2019 (Crédit : autorisation)
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu durant une conférence marquant le 25è anniversaire du traité de paix entre Israël et la Jordanie à la Knesset, le 11 novembre 2019 (Crédit : Flash90)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu durant une conférence marquant le 25è anniversaire du traité de paix entre Israël et la Jordanie à la Knesset, le 11 novembre 2019 (Crédit : Flash90)

Le Times of Israël en français suit pour vous les événements après l’assassinat ciblé d’un chef du Jihad islamique palestinien, Baha Abu al-Ata, dans la bande de Gaza :

L’envoyé de l’UE en Israël se dit « extrêmement préoccupé »

L’envoyé de l’UE en Israël se dit « extrêmement préoccupé » par l’évolution de la situation en matière de sécurité.

L’ambassadeur de l’Union européenne en Israël, Emanuele Giaufret, se dit « extrêmement préoccupé » par l’évolution de la situation sécuritaire.

« Une rapide désescalade [sic] est nécessaire, les tirs aveugles de roquettes sont inacceptables. Il faut protéger tous les civils », a-t-il dit sur Twitter.

L’ambassadeur de l’UE en Israël, Emanuele Giaufret (Crédit : capture d’écran YouTube)

— Raphael Ahren

De multiples alertes à la roquette dans le sud

Le sud d’Israël a été secoué mardi matin par de multiples alertes de tirs de roquettes. Un projectile est tombé sur une habitation.

Les sirènes ont retenti dans les villes de Modiin, d’Ashdod et dans les communautés de Yad Mordechai et Netiv HaAsara, situées situées au nord de l’enclave palestinienne.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé pour le moment.

Une roquette a touché une maison dans la ville de Netivot au sud du pays.

Elle a causé des dégâts matériels mais aucun blessé n’a été signalé. La police, les secours et autres services d’urgence ont été dépêchés sur place.

Londres actualise les avertissements aux voyageurs pour Israël

Le Royaume-Uni actualise les avertissements aux voyageurs pour Israël et Gaza après l’escalade de la violence.

Le Royaume-Uni a publié une mise à jour de ces avertissements à l’intention des ressortissants nationaux en raison de l’escalade militaire en Israël et dans la bande de Gaza.

« Il faut se tenir au courant des dernières informations et de ces conseils aux voyageurs en déplacement », conseille le Foreign Office.

– Raphaël Ahren

L’armée a cherché à minimiser les pertes lors de l’assassinat ciblé

« Nous cherchions le moment opportun, un moment où (Abou Ata) n’est pas protégé par un bouclier humain », afin de minimiser les pertes potentielles, a précisé le porte-parole de l’armée israélienne.

Plusieurs figures terroristes anti-israéliennes, dont le cheikh Ahmed Yassine, fondateur du groupe terroriste du Hamas, ont été visées par des éliminations ciblées par le passé, à Gaza ou à l’étranger.

Avant Abou Ata, le dernier assassinat ciblé était Hamad al-Khodori, 34 ans, considéré comme un argentier facilitant des transferts de fonds entre l’Iran, ennemi juré d’Israël, et les mouvements palestiniens du Jihad islamique et du Hamas.

– avec AFP

Nouvelle frappe israélienne à Gaza ; un autre Palestinien tué

Un drone israélien a ciblé une équipe de terroristes palestiniens qui préparaient des tirs de roquettes dans le nord de la bande de Gaza, ont fait savoir les médias palestiniens.

Selon les premières informations, au moins une personne a été tuée par cette frappe israélienne, à l’ouest de Beit Lahia, au nord de l’enclave.

L’armée israélienne n’a pas réagi à ces informations.

– avec AFP

Une roquette tombe sur une autoroute du sud d’Israël

Des caméras de circulation ont capturé des images de l’impact d’une roquette sur une autoroute de la région de Beer Tuvia, au nord-est de la bande de Gaza.

Un homme de 35 ans a été légèrement blessé par des débris de roquette durant cette frappe.

Khaled al-Batsh : La Brigade al-Qods « n’est pas seule »

Khaled al-Batsh, l’un des responsables du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien basé à Gaza a déclaré que la Brigade al-Qods « n’est pas seule », en référence à la branche armée du groupe terroriste.

Il s’est exprimé durant l’enterrement du chef du groupe Baha Abu al-Ata à la mosquée d’Omar, à Gaza City.

— Adam Rasgon

Un chauffeur de bus raconte la chute d’une roquette sur l’autoroute

Une vidéo filmée par des caméras fixées à l’intérieur et à l’extérieur d’un bus public montre le moment où une roquette a atterri sur une autoroute de la région de Beer Tuvia, au nord de la bande de Gaza.

Daniel Hazan, chauffeur sur la ligne 340, a raconté qu’il venait de déposer son dernier passager et espérer se détendre quand la roquette a touché la route située devant lui.

« Je tremble depuis tout à l’heure », a raconté Hazan à la Douzième chaîne. « J’ai pris mon café pour boire une gorgée en attendant que le feu passe au vert, quand la roquette est tombée. »

« Il n’y a pas eu de sirène. Je n’ai rien entendu. La roquette est simplement tombée », a-t-il dit.

La frappe sur une cellule qui préparait des roquettes à Gaza confirmée

L’armée israélienne a confirmé avoir mené une frappe visant deux agents du Jihad islamique palestinien qui préparaient des tirs de roquettes visant Israël, depuis la bande de Gaza.

‘L’attaque a été menée afin d’éliminer la menace immédiate. La frappe est confirmée », a indiqué l’armée.

Le ministère de la Santé à Gaza, contrôlé par le Hamas, a indiqué qu’une personne a été tuée et plusieurs autres blessées dans « l’escalade israélienne ».

— Judah Ari Gross et Adam Rasgon

L’UE appelle à une désescalade « rapide » entre Israël et Gaza

L’UE a appelé à une désescalade « rapide et totale » après le regain de tensions entre Israël et Gaza, marqué par des frappes israéliennes dans la bande de Gaza et des tirs de roquette en réponse.

Cette désescalade est « maintenant nécessaire pour sauvegarder les vies et la sécurité des civils israéliens et palestiniens », a souligné la porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, dans un communiqué.

Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, lors d’une conférence de presse conjointe avant de présider une session du Comité international de liaison pour la Palestine (AHLC) à la Commission européenne, à Bruxelles, le 20 mars 2017 (AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND)

– AFP

Le Hamas au Jihad islamique : « votre sang est notre sang »

Un responsable du Hamas Ismail Radwan a déclaré, pendant l’enterrement de Baha Abu al-Ata, chef du Jihad islamique palestinien, tué par une frappe de l’armée israélienne, que la branche armée du groupe terroriste agira aux côtés de celle du Jihad islamique.

« Nous nous adressons à l’occupation : si vous voulez désigner les Brigades Al-Qods, nous vous disons que les brigades Ezzedine al-Qassam et al-Qods sont jumelles et solidaires. Votre sang est notre sang. Votre sang est notre sang, ô commandant, votre sang est notre sang », a déclaré Radwan.

— Adam Rasgon

UE : « inacceptable » de cibler des civils israéliens avec des tirs de roquettes

L’Union européenne a émis un communiqué appelant à mettre fin immédiatement aux tirs de roquettes depuis Gaza visant des civils israéliens et a apporté son soutien à l’Egypte, pour ses efforts pour rompre le cycle actuel de violence.

« Les tirs de roquettes sur la population civile sont totalement inacceptables et doivent cesser immédiatement. Une désescalade rapide et totale est maintenant nécessaire pour sauvegarder les vies et la sécurité des civils israéliens et palestiniens », a souligné la porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, dans un communiqué.

« L’Union européenne soutient pleinement les efforts de l’Egypte en ce sens. Comme l’a affirmé l’UE à de nombreuses reprises, seule une solution politique peut mettre fin à ces cycles de violences répétés. »

– avec AFP

Plusieurs avertissements avaient été envoyés à Abu al-Ata

L’armée israélienne a fait savoir qu’elle avait envoyé un certain nombre de mises en garde à Abu al-Ata — par le biais d’intermédiaires non identifiées – pour qu’il renonce à mener ses opérations, mais que ces avertissements étaient restés vains.

« Nous avons essayé d’envoyer un message à Abu al-Ata et au Jihad islamique palestinien, celui que nous avions connaissance de leurs agissements et que nous voulions les persuader de mettre un terme à ses attaques. Ces mises en garde sont manifestement restées vaines », a commenté le porte-parole de Tsahal Jonathan Conricus.

Le ministre de la Santé à Gaza identifie 3 morts et fait état de 18 blessés

Le ministère de la Santé à Gaza contrôlé par le Hamas a identifié 3 Palestiniens tués dans des frappes israéliennes depuis mardi matin.

Il s’agit du commandant en chef du Jihad islamique palestinien, Baha Abu al-Ata, 42ans, de son épouse Asma Abu al-Ata, 39 ans, et de Mohammed Hamouda, 20 ans. Hamouda a été tué dans une frappe israélienne ciblant des Palestiniens qui préparaient un tir de roquette contre Israël.

De plus, 18 personnes ont été blessées, selon le ministère.

— Adam Rasgon

Tsahal mène des frappes de représailles sur Gaza après les salves de roquettes

L’armée a commencé à mener des frappes de représailles contre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza, en réponse aux tirs de roquettes constants menés par le groupe terroriste, depuis l’enclave côtière.

Cette décision a été annoncée à l’issue d’une réunion du cabinet de sécurité.

« Au moment où l’on parle, l’armée a commencé à attaquer des cibles appartenant au Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza. D’autres détails seront communiqués », a indiqué l’armée.

L’armée s’est jusqu’alors abstenue de mener de répondre aux 70 roquettes et obus de mortiers tirés depuis Gaza, selon un chiffre officieux, à l’exception d’une frappe visant un groupe qui préparait un tir.

Le cycle actuel des violences a été déclenché après une frappe israélienne visant à éliminer le chef terroriste Baha Abu al-Ata.

— Judah Ari Gross

Incendie dans un entrepôt de Sderot causé par une roquette

Les pompiers sont à l’oeuvre pour maîtriser un large incendie dans une usine de la ville de Sderot, au sud du pays, déclenché par un tir de roquette.

Selon un communiqué des sapeurs-pompiers, l’entrepôt, qui abrite des matelas, risque de s’effondrer.

Plusieurs équipes de pompiers ont été dépêchées sur les lieux.

Après une heure d’accalmie, retour des roquettes dans le sud

Après une heure d’accalmie, des sirènes à la roquette retentissent dans les agglomérations du sud d’Israël à l’extérieur de la bande de Gaza.

Il n’y a pas de rapports immédiats faisant état de blessés ou de dégâts.

Les sirènes ont retenti dans la ville de Nétivot et dans les régions de Sdot Néguev, Shaar Hanegev et Eshkol.

– Judah Ari Gross

Une fille de 8 ans dans un état grave après le tir d’une roquette à Holon

Des médecins ont réanimé une fillette de 8 ans qui avait perdu connaissance lors d’une attaque à la roquette lancée depuis la bande de Gaza sur la ville de Holon.

Vers 8 heures du matin, une roquette a été tirée en direction du sud de Tel Aviv, déclenchant des sirènes dans la ville et les banlieues voisines, envoyant des centaines de milliers de personnes dans des abris antiaériens.

La jeune fille a perdu connaissance après que sa famille eut atteint la cage d’escalier intérieure de l’immeuble, ont indiqué les médecins.

« Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu une fillette de 8 ans dans la cage d’escalier d’un immeuble qui était inconsciente, sans pouls et qui ne respirait plus », raconte un des médecins.

« Nous lui avons prodigué des soins qui lui ont sauvé la vie, y compris une réanimation cardio-respiratoire avancée, des massages thoraciques, la respiration artificielle, la défibrillation et un traitement médicamenteux jusqu’au retour de son pouls et à la stabilisation de son état. Nous l’avons emmenée à l’hôpital dans un état grave mais stable. Elle était inconsciente et branchée à un respirateur », dit le secouriste.

Il est difficile de savoir si le malaise de la fillette a été causé par l’attaque à la roquette.

– Judah Ari Gross

1 blessé léger par des éclats d’obus lors d’un tir de roquette près de Gan Yavne

Une personne a été légèrement blessée par des éclats d’obus après qu’une roquette a heurté une autoroute à l’extérieur de Gan Yavne, explique Zaki Heller, porte-parole des services d’urgence du Magen David Adom.

L’homme a été soigné sur place par des urgentistes, a dit le porte-parole.

La roquette a causé d’importants dégâts sur la route 4 près de la jonction Gan Yavne. Des démineurs de la police ont été appelés sur les lieux pour récupérer le projectile.

Plusieurs voitures ont été endommagées par l’explosion, selon la police.

Smotrich s’attaque aux juges de l’UE

Le ministre des Transports, Bezalel Smotrich dénonce la décision du tribunal de l’Union européenne selon laquelle les biens des implantations doivent être identifiés comme tels, suggérant que les juges européens soutiennent les terroristes de Gaza qui tirent sur Israël des centaines de roquettes.

« Le jour même où les ennemis d’Israël nous rappellent leur aspiration à nous détruire et les conséquences de leur incitation au terrorisme et de l’abandon du contrôle de leur territoire, la Cour européenne se positionne à leurs côtés », a t-il dit dans un communiqué.

– Raphaël Ahren

Netanyahu : « Israël ne souhaite pas une escalade »

« Israël ne souhaite pas une escalade, mais nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour nous protéger. Je vous le dis d’avance, cela pourrait prendre du temps », a prévenu Benjamin Netanyahu à l’issue d’une rencontre avec les chefs de l’armée et des services de renseignement intérieur qui ont collaboré à cette opération.

Hamas : les « crimes » israéliens sont destinés à bloquer l’unité palestinienne

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, intervient dans les combats dans la bande de Gaza après l’assassinat ciblé par Israël du commandant du Jihad islamique Baha Abu al-Ata, condamnant « l’agression » israélienne contre les Palestiniens dans l’enclave côtière, qui « fortifie l’alliance des factions de résistance ».

« Ces crimes de l’occupant arrivent à un moment où les factions et les forces de notre peuple ont fait des progrès vers le rétablissement de notre unité nationale afin de se tenir ensemble dans la bataille de Jérusalem, Al-Aqsa, les implantations et les prisonniers », a dit Haniyeh dans un communiqué.

« Les dirigeants de l’occupation tentent de semer la confusion dans le cadre d’un effort désespéré visant à bloquer la voie du rétablissement de notre unité nationale, en particulier à la lumière de l’atmosphère positive qui a régné ces derniers jours dans notre arène palestinienne », a ajouté Haniyeh, en faisant apparemment référence aux progrès réalisés dans la tenue des élections palestiniennes.

Haniyeh affirme que les assassinats ciblés d’Israël « ne parviendront pas à changer le credo des factions et des forces de résistance ».

Haniyeh affirme également que les dirigeants du Hamas présentent leurs condoléances au secrétaire général du Jihad islamique Ziad al-Nakhala pour le « martyre » d’Abou al-Ata et le fils d’Akram al-Ajouri, membre du Politburo du groupe terroriste, tué dans un attentat aérien à Damas.

Ismail Haniyeh, le chef du Hamas, s’exprime lors d’une rencontre avec des journalistes étrangers à Gaza Ville, le 20 juin 2019. (Mohammed Abed/AFP)

Danon demande au Conseil de sécurité de condamner les tirs de roquettes de Gaza

L’envoyé israélien auprès de l’ONU, Danny Danon, demande au Conseil de sécurité des Nations Unies de condamner les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers Israël.

« Neuf millions de citoyens font face à une attaque terroriste insupportable de la part de groupes terroristes. J’attends une condamnation claire et sans équivoque de la partie responsable et non une déclaration appelant les deux parties à agir avec retenue. Le temps est venu pour la communauté internationale de comprendre que le silence est une récompense pour le terrorisme », a déclaré l’ambassadeur Danny Danon dans un communiqué.

Danon a ajouté : « Israël n’est pas intéressé par une escalade, mais mènera la bataille contre le terrorisme avec détermination et force. »

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon prend la parole au Conseil de sécurité au siège des Nations Unies, le lundi 29 avril 2019. (AP/Richard Drew)

Un obus de mortier atterrit dans une localité de la région de Gaza

Un obus de mortier a frappé une agglomération de la région de Shaar Hanegev, causant des dégâts à certains biens, selon un porte-parole régional.

Aucun blessé n’a été signalé.

L’emplacement précis du lieu de l’impact n’a pas été indiqué, car cette information pourrait être utilisée par les terroristes pour mieux diriger leurs tirs.

En plein combats à Gaza, Bennett devient ministre de la Défense

Le député de HaYamin HaHadash Naftali Bennett est devenu officiellement ministre de la Défense après une « passation de pouvoir » par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui occupait ce poste.

Le ministère de la Défense a publié des photos de Bennett et de Netanyahu en entretien avec Aviv Kochavi, le chef d’état-major, le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben Shabbat et des secrétaires militaires du Premier ministre et du ministre de la Défense.

L’entrée en fonction de Bennett à la Défense survient en plein cycle de violences entre Israël et les terroristes palestiniens à Gaza après que l’armée israélienne a éliminé le commandant du Jihad islamique Baha Abu al-Ata.

Le nouveau ministre de la Défense Naftali Bennett rencontre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le chef d’état-major Aviv Kohavi et le général de brigade Ofer Winter, secrétaire militaire du ministre de la Défense, le 12 novembre 2019. (Crédit : Ariel Hermoni/ministère de la Défense)

Un complexe d’entraînement maritime du Jihad islamique et des tunnels ciblés

L’armée israélienne a donné mardi des détails sur ses frappes en cours contre des cibles appartenant au Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza.

Elle a précisé que ces attaques ont visé « des complexes d’entraînement, notamment un site utilisé par l’unité de commando naval du Jihad islamique, le puits d’un tunnel terroriste d’attaque dans le nord de la bande de Gaza et un site où un tunnel est creusé dans le centre de l’enclave ».

— Jacob Magid

L’ambassade américaine conseille à ses ressortissants de « rester vigilants »

L’ambassade des États-Unis à Jérusalem appelle les citoyens américains en Israël à faire preuve de vigilance face aux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

« Dans la mesure où les incidents de sécurité, y compris les tirs de roquettes, se produisent souvent sans avertissement, les citoyens américains sont vivement encouragés à rester vigilants et à prendre les mesures appropriées pour accroître leur sensibilisation à la sécurité », peut-on lire dans un communiqué publié sur son site Web.

« En cas de tir de mortier et/ou de roquette, une sirène d’alerte rouge peut être activée. Traitez toutes ces alertes comme des alertes réelles, suivez les instructions des autorités locales et cherchez immédiatement un abri », ajoute l’ambassade.

« Situation particulière » déclarée dans les communautés aux abords de Gaza

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a déclaré un état de « situation particulière », mardi, dans les zones situées à proximité de la bande de Gaza dans un contexte de tirs de roquettes émanant de l’enclave palestinienne.

Un communiqué du ministère de la Défense n’a pas précisé ce qu’implique précisément cette « situation spéciale » mais a fait savoir qu’elle s’appliquait aux communautés situées dans un rayon de 80 kilomètres autour de Gaza.

Elle sera effective pendant 48 heures, sauf décision de l’abroger ou de la prolonger.

Le Palestinien blessé dans les frappes israéliennes serait mort

Un Palestinien de la bande de Gaza a succombé aux blessures qui avaient été causées par une attaque israélienne dans la journée, a fait savoir le ministère de la Santé dirigé par le Hamas.

Selon le ministère, il s’appelait Ibrahim al-Dabous et il était âgé de 26 ans.

Cinq Palestiniens au total, parmi lesquels le commandant du Jihad islamique Baha Abu al-Ata, ont été tués aujourd’hui par des frappes israéliennes à Gaza.

— Adam Rasgon

39 Israéliens soignés depuis le début des tirs de roquettes de Gaza

Le service de secours israélien du Magen David Adom (MDA) dit qu’il a soigné 39 Israéliens depuis le début des tirs de roquettes depuis Gaza mardi matin après qu’Israël a tué un haut responsable militaire du Jihad islamique.

La plupart des victimes souffraient d’anxiété, tandis que 17 personnes ont été traitées pour des blessures subies après une chute alors qu’elles couraient vers les abris antiaériens pendant les sirènes d’alerte rouge, selon le MDA. Deux victimes ont été légèrement blessées par des éclats d’obus.

Un porte-parole du MDA affirme que les médecins ne savaient toujours pas si l’arrêt cardiaque d’une enfant de 8 ans dans un abri anti-atomique plus tôt aujourd’hui était liée au tir de la roquette ou à la sirène. Elle est toujours dans un état grave.

– Jacob Magid

Tsahal rappelle des réservistes du renseignement militaire

L’armée israélienne a rappelé quelques centaines de réservistes en raison des combats dans la bande de Gaza.

La mobilisation concerne des membres des unités de défense antimissile du Dôme de fer, du renseignement militaire et du commandement du Front intérieur.

Les écoles seront fermées mercredi à Gaza

Ziyad al-Thabet, vice-ministre de l’Éducation de la bande de Gaza, déclare au site d’information du Hamas qu’il a été décidé que les écoles de l’enclave palestinienne seront fermées demain.

David Friedman condamne les tirs de roquettes « barbares »

L’ambassadeur américain condamne les tirs « barbares » de roquettes de Gaza, dit que l’Amérique se tient aux côtés d’Israël.

L’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, condamne les tirs de roquettes « barbares » des terroristes palestiniens dans la bande de Gaza et déclare que les États-Unis soutiennent l’État juif.

Sirènes à Sderot et dans les agglomérations de la région de Gaza

De nouvelles sirènes à la roquette ont été déclenchées dans les agglomérations israéliennes adjacentes au nord de la bande de Gaza.

Aucun blessé ou dégât n’est signalé pour l’instant.

Les sirènes retentissent dans la ville de Sderot et ses environs.

– Jacob Magid

46 Israéliens ont été soignés depuis le début des tirs de roquettes de Gaza

Un porte-parole du Magen David Adom affirme que les services d’urgence ont soigné 46 Israéliens depuis le début des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza ce matin.

Vingt-et-une victimes ont souffert d’anxiété, tandis que 23 personnes ont été soignées pour des blessures subies après une chute alors qu’elles couraient vers les abris anti-aériens pendant les sirènes d’alerte rouge, dit le porte-parole.

Deux victimes, âgées de 30 et 55 ans, ont été légèrement blessées par des éclats de roquettes.

– Jacob Magid

190 roquettes ont été tirées sur Israël

Selon l’armée, environ 190 roquettes ont été tirées sur Israël depuis la bande de Gaza depuis l’assassinat ciblé de Baha Abu al-Ata, haut responsable du Jihad islamique.

Le système de défense anti-missile du Dôme de fer a réussi à intercepter des dizaines de roquettes, a annoncé l’armée.

Au cours de cette période, environ 90 % des projectiles ont été interceptés. Environ 50 % des tirs atterrissant dans des zones ouvertes, ils ne nécessitent donc pas une interception de la part du Dôme de fer.

– Jacob Magid

Deux Palestiniens tués dans de nouvelles frappes israéliennes

Deux Palestiniens ont été tués mardi dans de nouvelles frappes israéliennes visant des positions du groupe Jihad islamique dans la bande de Gaza, a indiqué le ministère de la Santé du Hamas dans l’enclave palestinienne, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Ces décès portent à sept le nombre de Palestiniens tués, incluant un haut commandant du Jihad islamique et son épouse, dans des opérations militaires de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, enclave contrôlée par le Hamas, un autre mouvement islamiste.

– avec AFP

Ashkelon annule l’école mercredi

Le maire d’Ashkelon, Tomer Glam, a déclaré que l’école serait annulée demain dans la ville côtière du sud, en raison des combats en cours entre Israël et des groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza.

L’Iran condamne l’assassinat ciblé du commandant du Jihad islamique

Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné Israël pour l’assassinat ciblé de Baha Abu al-Ata, haut responsable militaire du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien soutenu par l’Iran.

« Malheureusement, compte tenu du soutien apporté à ce régime impitoyable et meurtrier, les crimes et les assassinats de Palestiniens et de combattants se poursuivent à l’intérieur et à l’extérieur des territoires occupés », a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abbas Mousavi.

Le général de division Abdolrahim Mousavi, chef de l’armée iranienne. (Crédit : capture d’écran)

Plus de roquettes tirées sur Ashkelon

Les sirènes de roquettes arrivent dans la ville d’Ashkelon et des villes environnantes.

Il n’y a pas de rapports immédiats faisant état de blessures ou de dommages.

La Douzième chaîne rapporte que deux roquettes ont été lancées et que les deux ont été interceptées par le système de défense antiaérienne du Dôme de fer.

Les habitants de la ville d’Ashkelon et des environs signalent avoir constaté des signes d’interceptions multiples par le Dôme de fer. Il n’y a pas de rapports immédiats faisant état de sites d’impact dans les zones peuplées.

– avec Judah Ari Gross

Mladenov en route pour Le Caire pour « empêcher une escalade »

L’envoyé de la paix de l’ONU a indiqué se diriger vers le Caire pour mettre fin aux combats à Gaza.

Nickolay Mladenov, envoyé des Nations Unies pour la paix au Moyen-Orient, se rend au Caire dans le but de mettre fin aux affrontements entre des groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza et Israël, a rapporté la Treizième chaîne.

« L’ONU a participé aux efforts visant à rétablir le calme tout au long de la journée. La situation est très compliquée et le danger d’une nouvelle escalade est très grave. L’objectif est d’empêcher une escalade », a déclaré le réseau citant un responsable diplomatique anonyme.

Londres appelle les deux parties à la désescalade

Le ministère britannique des Affaires étrangères condamne les tirs de roquettes par des groupes terroristes palestiniens dans la bande de Gaza contre Israël et appelle les deux parties à « désamorcer rapidement » les tensions.

« Nous sommes profondément préoccupés par l’escalade des hostilités à Gaza. Le Royaume-Uni condamne les tirs de roquettes sur des populations civiles. Toute attaque visant des civils est illégale et injustifiable », indique le communiqué.

Le Foreign Office ajoute : « Nous appelons toutes les parties à désamorcer rapidement la situation et soutenons les efforts de l’ONU et de l’Égypte pour atteindre cet objectif ».

Jihad islamique : Israël a commencé mais ne décidera pas quand ça va se terminer

Un porte-parole des brigades al-Quds, l’aile armée du Jihad islamique palestinien, évoque de nouveaux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza ce soir, précisant qu’Israël ne déterminera pas comment se déroulera la série de combats dans l’enclave.

« Nous tenons l’ennemi pleinement responsable des conséquences de sa décision stupide d’assassiner les dirigeants de la résistance » [groupe terroriste palestinien], a déclaré Abou Hamza.

« Les prochaines heures ajouteront un nouveau titre au record de défaites du Premier ministre téméraire de l’ennemi, qui n’a apporté que la destruction et la guerre aux sionistes. »

Abou Hamza poursuit : « Nous disons à l’ennemi : vous avez peut-être réussi à lancer cette agression contre notre peuple et la résistance, mais vous ne pourrez pas décider quand ça va se terminer. »

« Les prochaines heures marqueront une victoire pour notre peuple. Alors que vous avez commencé la bataille, vous ne pourrez pas savoir quand elle se terminera », dit-il. « Nous envoyons un message aux colons sionistes pour qu’ils n’écoutent pas leurs dirigeants muets. La décision est maintenant entre les mains des brigades Al-Quds et de la résistance palestinienne. »

– avec Adam Rasgon

Il n’y aura pas classe dans plusieurs villes du centre et du sud mercredi

Les banlieues de Tel Aviv, Ramat Gan et Givatayim, annulent les cours mercredi.

La ville de Rehovot, dans le centre d’Israël, annule aussi ses cours en raison des combats en cours dans la bande de Gaza.

Les municipalités de Beer Sheva, Ashdod, Yavne annoncent que l’école sera annulée demain.

La ville de Sderot située dans la zone de Gaza annule également ses cours, de même que les villes de Rishon Lezion et de Modiin, situées dans le centre du pays.

Le remplaçant de Greenblatt condamne les tirs de roquettes

Avi Berkowitz, nouvel envoyé de la paix de l’administration Trump au Moyen-Orient, condamne les tirs de roquettes du Jihad islamique palestinien sur Israël et affirme que la Maison Blanche soutient l’Etat juif dans sa lutte contre les terroristes.

Hamas : la réponse à l’assassinat du commandant du Jihad islamique se poursuivra

Le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum a déclaré que les groupes terroristes dans la bande de Gaza continueraient à exercer des représailles après l’assassinat ciblé de Baha Abu al-Ata, haut responsable de l’armée du Jihad islamique, par Israël, mais avec « sagesse ».

« La réponse à l’assassinat se poursuivra, mais avec sagesse, compréhension et compréhension de la capacité de la résistance à gérer cette bataille », a déclaré Barhoum à la télévision Al-Aqsa, liée au Hamas.

– Adam Rasgon

Le risque d’une nouvelle escalade à Gaza est « élevé », indique une source

La possibilité d’une nouvelle escalade entre Israël et les groupes terroristes dans la bande de Gaza est « élevée », selon une source proche des discussions sur le rétablissement du calme.

« La situation reste très compliquée et le risque d’escalade est élevé », a déclaré la source au Times of Israel.

« Il est encore trop tôt pour parler de médiation. Le but est maintenant d’arrêter l’escalade. »

– Adam Rasgon

Trois Gazaouis auraient été tués dans des frappes israéliennes

Trois Palestiniens ont été déclarés mort dans un hôpital du nord de la bande de Gaza au milieu de « l’escalade israélienne », rapporte le ministère de la Santé dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

– Adam Rasgon

Les écoles pourraient rouvrir dans la région métropolitaine de Tel Aviv

Le commandement de la Défense passive a déclaré que les écoles pourraient rouvrir dans la région métropolitaine de Tel Aviv et dans les régions voisines de Yarkon et de Shfela.

L’armée a déclaré que les cours ne devraient pas être organisés dans des caravanes ou d’autres bâtiments légers, offrant peu de protection aux étudiants.

Les écoles et les commerces non essentiels resteront fermés dans la périphérie de Gaza et le sud d’Israël, a annoncé l’armée.

Le commandement de la Défense passive limite les rassemblements de plus de 300 personnes dans les régions métropolitaines de Tel Aviv et de Yarkon et Shfela.

Les rassemblements de plus de 100 personnes sont également interdits dans le sud d’Israël.

Pence « affirme fermement le droit d’Israël de se défendre »

Le vice-président américain Mike Pence a condamné les tirs de roquettes sur Israël par des groupes terroristes palestiniens et déclaré que les Etats-Unis soutenaient fermement le droit de l’Etat juif à se défendre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...