Rechercher

L’armée a cherché à minimiser les pertes lors de l’assassinat ciblé

« Nous cherchions le moment opportun, un moment où (Abou Ata) n’est pas protégé par un bouclier humain », afin de minimiser les pertes potentielles, a précisé le porte-parole de l’armée israélienne.

Plusieurs figures terroristes anti-israéliennes, dont le cheikh Ahmed Yassine, fondateur du groupe terroriste du Hamas, ont été visées par des éliminations ciblées par le passé, à Gaza ou à l’étranger.

Avant Abou Ata, le dernier assassinat ciblé était Hamad al-Khodori, 34 ans, considéré comme un argentier facilitant des transferts de fonds entre l’Iran, ennemi juré d’Israël, et les mouvements palestiniens du Jihad islamique et du Hamas.

– avec AFP

C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.