L’armée a cherché à minimiser les pertes lors de l’assassinat ciblé
Rechercher

L’armée a cherché à minimiser les pertes lors de l’assassinat ciblé

« Nous cherchions le moment opportun, un moment où (Abou Ata) n’est pas protégé par un bouclier humain », afin de minimiser les pertes potentielles, a précisé le porte-parole de l’armée israélienne.

Plusieurs figures terroristes anti-israéliennes, dont le cheikh Ahmed Yassine, fondateur du groupe terroriste du Hamas, ont été visées par des éliminations ciblées par le passé, à Gaza ou à l’étranger.

Avant Abou Ata, le dernier assassinat ciblé était Hamad al-Khodori, 34 ans, considéré comme un argentier facilitant des transferts de fonds entre l’Iran, ennemi juré d’Israël, et les mouvements palestiniens du Jihad islamique et du Hamas.

– avec AFP

C’est vous qui le dites...