Presque un tiers des enfants de moins de neuf ans sont asymptomatiques
Rechercher

Presque un tiers des enfants de moins de neuf ans sont asymptomatiques

En Israël, le nombre de cas de coronavirus le plus élevé concerne la catégorie des 20 à 29 ans ; les formes les plus graves de la maladie se trouvent chez les 60 ans et plus

Une famille porte des masques pour se protéger du coronavirus, le 18 mars 2020 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Une famille porte des masques pour se protéger du coronavirus, le 18 mars 2020 (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Presque un tiers des enfants de moins de neuf ans infectés par le coronavirus sont des porteurs asymptomatiques de la maladie – des « porteurs sains », selon un rapport consacré aux cas de coronavirus en fonction des catégories d’âge qui a été publié par le ministère de la Santé à la veille de Pessah.

Selon ce rapport, chez les enfants âgés de zéro à neuf ans, 27 % des enfants infectés par le virus sont asymptomatiques – une donnée qui inquiète les responsables du ministère de la Santé, préoccupé par le potentiel de propagation du COVID-19 par cette classe d’âge. Ce chiffre est à comparer avec 7 % de porteurs asymptomatiques chez les 20-29 ans, 4 % chez les 50 à 59 ans et 7 % dans la catégorie des 70 à 79 ans.

« Le nombre de cas asymptomatiques confirmés parmi les enfants est significativement plus élevé que parmi les autres catégories d’âge », explique le professeur Sigal Sadetsky, chef des services de santé publique au sein du ministère de la Santé. « Cela implique que ces enfants peuvent potentiellement propager la maladie sans que l’on puisse se douter qu’ils ont été eux-mêmes contaminés. »

Le rapport s’est intéressé à la répartition des symptômes cliniques dominants dans chaque classe d’âge.

Des employés du Magen David Adom et une équipe médicale de Shaare zedek, portant des équipements de protection contre le coronavirus, aux abords de la nouvelle unité de l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 2 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Dans la classe d’âge des zéro à neuf ans, parmi 276 cas confirmés, 11 % ont eu de la fièvre sans symptômes respiratoires ; 29 % de la fièvre avec symptômes respiratoires et 33 % des symptômes respiratoires sans fièvre.

Chez les 20-29 ans, parmi 1 150 cas confirmés, 8 % ont eu de la fièvre sans symptômes respiratoires ; 42 % de la fièvre avec symptômes respiratoires et 33 % des symptômes respiratoires sans fièvre.

Chez les 50 à 59 ans, parmi 939 cas confirmés, 6 % ont eu de la fièvre sans symptômes respiratoires ; 61 % de la fièvre avec symptômes respiratoires et 27 % des symptômes respiratoires sans fièvre.

Dans la classe d’âge des 70 à 79 ans, sur 346 cas confirmés, 13 % ont eu de la fièvre sans symptômes respiratoires ; 58 % de la fièvre avec symptômes respiratoires et 27 % des symptômes respiratoires sans fièvre.

Plus de la moitié des personnes décédées du COVID-19, à la veille de Pessah, étaient âgées de 80 ans et plus.

Le nombre le plus élevé de cas se retrouve dans la catégorie d’âge des 20 à 29 ans, la proportion de cas confirmés déclinant avec l’âge. En revanche, la proportion de malades grièvement touchés par la maladie augmente avec l’âge : 74 % des patients ayant développé des formes sévères de la maladie sont âgés de plus de 60 ans.

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Santé dans la matinée de vendredi, un total de 10 095 personnes ont été testées positives en Israël. 93 personnes en sont décédées et 164 se trouvent dans un état grave.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...