Rechercher

Procès du meurtre de Mireille Knoll : le deuxième condamné fait aussi appel

Alex Carrimbacus, innocenté pour le meurtre de l'octogénaire juive à Paris en 2018, a été condamné à 15 ans de prison pour vol aggravé, assortis d'une peine de sûreté des deux tiers

Un croquis du tribunal réalisé le 26 octobre 2021, montre le début du procès contre Yacine Mihoub (g), 31 ans, et Alex Carrimbacus, 25 ans, accusés du meurtre antisémite de Mireille Knoll, une vieille dame juive tuée à son domicile en 2018, à la cour des Assises, à Paris.(Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP)
Un croquis du tribunal réalisé le 26 octobre 2021, montre le début du procès contre Yacine Mihoub (g), 31 ans, et Alex Carrimbacus, 25 ans, accusés du meurtre antisémite de Mireille Knoll, une vieille dame juive tuée à son domicile en 2018, à la cour des Assises, à Paris.(Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP)

Alex Carrimbacus, 25 ans, a interjeté appel, après avoir été innocenté la semaine dernière pour le meurtre de Mireille Knoll à Paris en 2018 mais condamné à 15 ans de réclusion pour vol aggravé, a-t-on appris mercredi auprès de ses avocats Karim Laouafi et Merabi Murgulia.

Du 26 octobre au 10 novembre, il avait été jugé à Paris en même temps que Yacine Mihoub, 32 ans, pour meurtre, vol et incendie, avec les circonstances aggravantes de l’appartenance de l’octogénaire à la communauté juive, et sa vulnérabilité liée à la maladie de Parkinson.

Les deux hommes s’étaient rencontrés en prison. Ils étaient libres depuis peu lorsqu’ils s’étaient fortuitement retrouvés peu avant le 23 mars 2018.

Ce jour-là, tous deux sont restés un peu plus de deux heures dans l’appartement de Mireille Knoll, rescapée de la rafle du Vel d’Hiv que Yacine Mihoub connaissait depuis l’enfance puisqu’elle habitait le même HLM que sa mère dans l’est parisien. Les pompiers y avaient ensuite découvrent le corps en partie carbonisé de Mireille Knoll, lardé de onze coups de couteau.

Une photo de Mireille Knoll, survivante de la Shoah, assassinée, et des fleurs sont placées sur la clôture entourant son immeuble à Paris, le 28 mars 2018. (Crédit : François Guillot / AFP)

Le 10 novembre, la cours d’assises de Paris a condamné Yacine Mihoub à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans pour avoir tué Mme Knoll. Son avocat, Me Charles Consigny, avait annoncé le 15 novembre que Yacine Mihoub faisait appel.

Alex Carrimbacus a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle assortie d’une peine de sûreté des deux tiers pour vol aggravé du fait notamment que le vol avait été précédé, accompagné ou suivi de violences ayant entraîné la mort.

Pour les deux hommes, la cour a retenu le caractère antisémite.

La mère de Yacine Mihoub, Zoulikha Khellaf, a quant à elle été condamnée à trois ans de prison, dont un an ferme à domicile sous surveillance électronique. Elle a été reconnue coupable d’avoir détruit des objets et nettoyé l’arme du crime.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...