Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Promotion pour la juge du procès Netanyahu et l’épouse de Tzachi Braverman

Rivka Friedman-Feldman devient juge principale du tribunal de Jérusalem et Nava Braverman est nommée au tribunal de Tel Aviv

Rivka Friedman-Feldman, juge du tribunal de district de Jérusalem. (Autorité judiciaire israélienne)
Rivka Friedman-Feldman, juge du tribunal de district de Jérusalem. (Autorité judiciaire israélienne)

La juge chargée du procès pour corruption du Premier ministre Benjamin Netanyahu a reçu une promotion, tout comme l’épouse d’un très proche collaborateur du Premier ministre, a annoncé mercredi l’administration judiciaire.

La juge Rivka Friedman-Feldman est ainsi nommée juge principale du tribunal de district de Jérusalem, où le procès du Premier ministre est en cours.

Par ailleurs, la juge Nava Braverman, épouse de Tzachi Braverman, chef de cabinet de Netanyahu, est promue au tribunal de première instance de Tel Aviv au tribunal de district de Tel Aviv.

L’administration judiciaire a précisé que ces nominations avaient été approuvées par la présidente de la Cour suprême, Esther Hayut, et le ministre de la Justice, Yariv Levin, sans que ce dernier les ait formellement endossées en raison de son appartenance au Likud, le parti politique de Netanyahu, ce qui aurait été constitutif d’un conflit d’intérêts.

Le Conseil des Ministres avait, au préalable, donné délégation au ministre des Affaires de Jérusalem, Amichai Eliyahu, membre du parti d’extrême droite Otzma Yehudit, pour signer ces nominations.

Le mois dernier, le journal Haaretz avait rapporté que Braverman, qui exerce les fonctions de chef de cabinet de Netanyahu, avait menacé les membres du Comité de sélection judiciaire d’accélérer la réforme judiciaire si sa femme n’était pas promue.

Portrait officiel de la juge Nava Braverman (Autorisation)

Selon Haaretz, Braverman avait à plusieurs reprises ces dernières années demandé des promotions et tenté de changer de poste, mais en avait été à chaque fois empêchée par de mauvaises appréciations professionnelles.

Les époux Braverman ont tous deux nié la véracité de ces informations.

Levin, auquel on doit le projet de réforme judiciaire du gouvernement, fait en sorte d’étendre le contrôle politique sur la nomination des juges afin, selon lui, de rééquilibrer la Cour en nommant des juges conservateurs, après ce qu’il qualifie d’années d’activisme progressiste.

Il ne réunit plus le Comité de sélection judiciaire, ce à quoi le parti d’opposition Yesh Atid et le Mouvement pour un gouvernement de qualité en Israël ont réagi en introduisant un recours devant la Cour Suprême, mardi, pour en demander la réunion.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.