Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Réforme judiciaire : Des activistes envahissent les bureaux du Kohelet Policy Forum

Un groupe de femmes a fait irruption dans le bureau du groupe de réflexion avec des pancartes indiquant : "Il n'y a pas de Dieu pour les racistes" et "Kohelet déteste les pauvres"

Illustration : L'entrée des bureaux du Kohelet Forum, le groupe de réflexion conservateur très impliqué dans la réforme judiciaire, bloquée par des manifestants, le 9 mars 2023. (Crédit : Frères d'armes)
Illustration : L'entrée des bureaux du Kohelet Forum, le groupe de réflexion conservateur très impliqué dans la réforme judiciaire, bloquée par des manifestants, le 9 mars 2023. (Crédit : Frères d'armes)

Des activistes opposés à la réforme judiciaire du gouvernement ont envahi dimanche les bureaux de Jérusalem du Kohelet Policy Forum, un groupe de réflexion qui a joué un rôle clé dans la formulation de la législation controversée.

Les manifestants, issus d’un groupe de femmes appelé « Breaking Walls », ont fait irruption dans les bureaux de Kohelet avec des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Il n’y a pas de Dieu pour les racistes » et « Kohelet déteste les pauvres ».

Les activistes ont déclaré que le groupe de réflexion conservateur « fait avancer un programme qui nuit aux droits des femmes, de la communauté LGBTQ, aux logements publics et à l’aide sociale ».

« Des gens vivent dans la pauvreté à cause de vous et de vos politiques », ont déclaré les manifestants aux employés de Kohelet, qui leur ont demandé de quitter les lieux.

« Vous devez faire face aux conséquences de ce que vous faites », ont-ils ajouté.

Les manifestants sont d’abord arrivés dans les bureaux de Kohelet avec un bouquet de fleurs, disant qu’ils apportaient une livraison à la direction de l’organisation. Lorsqu’un agent de sécurité a ouvert la porte, ils ont fait irruption dans les bureaux et y sont restés jusqu’à ce que la police les fasse sortir. Certains des manifestants ont été interpellés pour être interrogés.

« Des manifestants violents ont fait irruption dans nos bureaux, nous ont insultés, poussés, ont brandi des pancartes et collé des autocollants », a déclaré Meir Rubin, directeur exécutif de Kohelet, à la Douzième chaîne.

Les chercheurs de Kohelet ont joué un rôle clé dans l’élaboration de nombreuses politiques gouvernementales concernant le système judiciaire. Le ministre de la Justice, Yariv Levin, a cité le docteur Aviad Bakshi, chef du département juridique de l’institution, comme l’un des universitaires qu’il a consultés lors de l’élaboration de ces propositions de grande envergure.

Les critiques ont pointé du doigt les sources de financement obscures du groupe, soulignant l’influence considérable de l’argent sale sur la politique publique israélienne. Des milliardaires américains et d’autres groupes américains ont fourni des fonds importants à Kohelet.

L’organisation est devenue une cible pour le mouvement anti-réforme. Le mois dernier, le groupe de protestation Frères d’armes a barricadé les bureaux de Kohelet à Jérusalem avec des sacs de sable et du fil barbelé, et des manifestants anti-réforme ont ciblé les apparitions des dirigeants du groupe aux États-Unis au cours des dernières semaines.

L’entrée des bureaux du Forum Kohelet, le think tank conservateur profondément impliqué dans la réforme judiciaire, bloquée par des manifestants, le 9 mars 2023. (Crédit : Flash90)

La direction de Kohelet s’est elle-même prononcée contre certaines parties de la réforme. Le chef du groupe, le professeur Moshe Koppel, a déclaré que l’organisation avait conseillé aux législateurs de renoncer à leur projet de loi qui permettrait à la Knesset de passer outre les décisions de la Haute Cour d’invalider des textes législatifs.

En février, Koppel a publié un article dans le journal Makor Rishon, dans lequel il déclarait que l’abandon de la clause dérogatoire en échange d’un large soutien à d’autres parties du remaniement juridique serait « bénéfique », compte tenu de la « crainte compréhensible qu’elle soit exploitée et du danger qu’elle contribue à l’escalade des tensions entre les branches du gouvernement ».

Il a également déclaré aux étudiants que la clause dérogatoire était « une idée stupide », compte tenu de la « crainte compréhensible qu’elle soit exploitée ».

Le mois dernier, Kohelet a publié une déclaration appelant le gouvernement à faire des compromis sur la réforme et à envisager de supprimer la clause dérogatoire.

S’il n’insiste pas sur la clause dérogatoire, le Kohelet Policy Forum a défendu un projet de loi visant à placer les principales nominations de juges, y compris à la Cour suprême et à sa présidence, sous le contrôle direct de la coalition.

Les opposants à la réforme et les négociateurs de la coalition ont tiré un trait sur ce projet de loi, affirmant qu’il politiserait la Cour, supprimerait des contrôles essentiels du pouvoir gouvernemental et porterait gravement atteinte au caractère démocratique d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.