Rencontre Poutine-Erdogan le 10 octobre à Istanbul
Rechercher

Rencontre Poutine-Erdogan le 10 octobre à Istanbul

Il s'agit de la première visite en Turquie de Vladimir Poutine depuis le sommet du G20 à Antalya en novembre 2015

Le président russe Vladimir Poutine et le président turc Recep Tayyip Erdogan au Palais Konstantinovsky Palace près de Saint-Pétersbourg, le 9 août 2016. (Crédit : Alexander Nemenov/AFP)
Le président russe Vladimir Poutine et le président turc Recep Tayyip Erdogan au Palais Konstantinovsky Palace près de Saint-Pétersbourg, le 9 août 2016. (Crédit : Alexander Nemenov/AFP)

Le président russe Vladimir Poutine se rendra le 10 octobre à Istanbul pour rencontrer son homologue turc Recep Tayyip Erdogan et participer au Congrès Mondial de l’Énergie, a annoncé mardi le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov.

« La visite aura lieu le 10 octobre », a déclaré M. Ouchakov, cité par l’agence de presse russe Interfax à Astana, la capitale kazakhe, ajoutant que M. Poutine « participera au Congrès Mondial de l’Energie et aura des contacts bilatéraux » avec M. Erdogan.

Il s’agit de la première visite en Turquie de Vladimir Poutine depuis le sommet du G20 à Antalya (sud) en novembre 2015.

Une semaine après, la destruction d’un bombardier russe par l’armée turque avait provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et Ankara, aux relations déjà tendues à cause de l’épineux dossier syrien.

La Russie avait alors imposé à la Turquie de lourdes sanctions économiques, notamment dans le secteur touristique.

En juillet, les deux chefs d’Etat avaient entamé une réconciliation surprise, entérinée par la visite de Recep Tayyip Erdogan à Saint-Pétersbourg le 10 août.

Ils ont alors annoncé vouloir rétablir des échanges économiques plombés par près de neuf mois de brouille.

Le président turc a également revu M. Poutine début septembre lors du G20 à Hangzhou, dans l’est de la Chine.

Malgré cette réconciliation affichée, les deux chefs d’Etat continuent de s’opposer sur la Syrie : Moscou reste un allié du régime du président syrien Bachar al-Assad, alors que le chef de l’Etat turc insiste toujours sur son départ du pouvoir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...