Rougeole : Le ministère de la Santé exhorte des usagers d’Egged à se vacciner
Rechercher

Rougeole : Le ministère de la Santé exhorte des usagers d’Egged à se vacciner

Un usager d'un bus Egged reliant Rosh Pina à Golani Junction aurait peut-être contaminé les passagers dimanche matin

Un bus Egged (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Un bus Egged (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Le ministère de la Santé a déclaré jeudi dans un communiqué que les passagers d’un bus Egged du dimanche matin reliant Rosh Pina à Golani Junction ont peut-être été exposés à la rougeole par l’un des passagers à bord.

Le ministère exhorte les passagers qui n’ont pas reçu deux doses du vaccin contre la rougeole à le faire immédiatement.

Depuis le début de l’épidémie en Israël en mars, au moins 2 857 cas de rougeole ont été recensés, même si les efforts de vaccination dans le pays, compris dans Tsahal, ont ralenti la propagation de la maladie, selon des officiels de la santé.

On a assisté à un pic au mois d’octobre alors que 948 personnes ont été diagnostiquées. Il y a eu une petite baisse avec 893 patients, et il y a eu 317 Israéliens contaminés par le virus en décembre jusqu’à présent.

Les infections se sont principalement focalisées sur la communauté ultra-orthodoxe du pays, où le taux de vaccination est généralement bas.

En novembre, un nourrisson de 18 mois est mort de la maladie à Jérusalem. Il s’agissait du premier décès à cause de la rougeole en Israël depuis 15 ans. En décembre, une petite fille de 16 mois a été hospitalisée dan un état critique après avoir contracté une méningite et une pneumonie à cause d’une infection aux oreillons.

Une femme de 82 ans est décédée en décembre après avoir été admise à l’hôpital hadassah Ein Kerem de Jérusalem avec la rougeole. La semaine dernière, le ministère de la Santé a noté que la femme souffrait aussi d’une grave maladie du sang.

L’armée israélienne a annoncé que plusieurs centaines de soldats du quartier général de la base de Kirya à Tel Aviv pouvaient être porteurs du virus. L’armée a contacté les soldats, qui avaient été en contact avec une soldate qui était arrivée à la clinique de la base avec les symptomes de la rougeole plus tôt ce mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...