Salut nazi à Haïfa : la Fédération italienne de football condamne
Rechercher

Salut nazi à Haïfa : la Fédération italienne de football condamne

Plusieurs supporters italiens avaient effectué un salut nazi pendant le match Israël - Italie lundi

Graziano Pelle (d) et ses coéquipiers de l'équipe de l'Italie célèbrent un but lors du match de football pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de 2018 entre Israël et l'Italie au stade Sammy Ofer de Haïfa le 5 septembre 2016. (Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA)
Graziano Pelle (d) et ses coéquipiers de l'équipe de l'Italie célèbrent un but lors du match de football pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de 2018 entre Israël et l'Italie au stade Sammy Ofer de Haïfa le 5 septembre 2016. (Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA)

La Fédération israélienne de football a réclamé vendredi l’interdiction de stade de supporters italiens ayant fait le salut fasciste lors du match de qualification pour la Coupe du monde remporté lundi par la Nazionale à Haïfa (3-1).

« Nous avons les photos de plusieurs supporters italiens faisant le salut fasciste », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la Fédération, Shlomi Barzel.

« Nous parlons ici d’une minorité de gens – cinq personnes tout au plus – dont nous allons envoyer les photos à la Fédération italienne », a-t-il poursuivi.

Israël réclame l’interdiction de stade de ces individus, a rajouté M. Barzel. Les deux fédérations vont collaborer pour « faire en sorte qu’ils ne puissent plus entrer dans aucun stade pour y répandre leurs idées corrompues ».

Carlo Tavecchio, le président de la Fédération italienne de football, « condamne fermement ce qui s’est passé lundi soir au stade de Haifa », après que plusieurs supporters de l’Italie aient fait un salut nazi pendant le match Italie – Israël.

Dans un entretien téléphonique avec Francesco Maria Talò, l’ambassadeur d’Italie en Israêl, il a également assuré avoir « confiance » en les autorités pour faire la lumière sur les événements, relève Sky Sports, un journal italien.

Deux supporters italiens avaient été expulsés du stade pendant le match pour la qualification au Mondial 2018, perdu par Israël (3 à 1), mais l’enquête reste en cours.

Selon Info Bae, journal espagnol, d’autres investigations, menées cette fois par l’UEFA, devront aussi déterminer la responsabilité de la Fédération italienne de football et envisager d’éventuelles sanctions, s’ajoutant à la plainte déposée par la Fédération israélienne de football.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...