Schwarzenegger fait un don de 100 000 dollars au Simon Wiesenthal Center
Rechercher

Schwarzenegger fait un don de 100 000 dollars au Simon Wiesenthal Center

L'acteur et ancien gouverneur s'est dit "horrifié" par les événements de Charlottesville, et envoie un message d'unité

L'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger danse avec les rabbins Loubavitch à une cérémonie d'allumage de menorah publique au pied de la Tour Eiffel à Paris, le dimanche 6 décembre, 2015, la première nuit de la fête de huit jours. (Crédit : chabad.org/Thierry Guez)
L'ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger danse avec les rabbins Loubavitch à une cérémonie d'allumage de menorah publique au pied de la Tour Eiffel à Paris, le dimanche 6 décembre, 2015, la première nuit de la fête de huit jours. (Crédit : chabad.org/Thierry Guez)

Arnold Schwarzenegger a fait un don de 100 000 dollars au Simon Wiesenthal Center, qui lutte contre l’antisémitisme et le sectarisme, dans le contexte tumultueux du rassemblement de l’extrême-droite à Charlottesville, en Virginie.

L’acteur et ancien gouverneur de Californie a annoncé son don dimanche sur Facebook, où il a écrit qu’il était « horrifié » des évènements de la veille, lors du rassemblement des néo-nazis, des suprématistes blancs et des activistes d’extrême droite.

« J’ai été horrifié par les images des nazis et des suprématistes blancs qui défilaient dans les rues de Charlottesville, et mon cœur s’est brisé quand un terroriste a pris la vie d’un innocent », a écrit Schwarzenegger.

« Mon message pour eux est simple : vous ne gagnerez pas. Nos voix sont plus lourdes et plus fortes. Il n’y a pas d’Amérique blanche, il y a seulement les États-Unis d’Amérique. »

Schwarznegger, ancien culturiste, a également dit qu’il travaillait avec le Simon Wiesenthal Center basé à Los Angeles depuis des décennies, et qu’il admirait « la mission que s’est donnée le centre, d’étendre la tolérance par le biais de l’éducation et la lutte contre le racisme en Amérique, dans les rues et sur internet ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...