Scrutin palestinien : Des cartes effaçant Israël dans les logos de 11 listes
Rechercher

Scrutin palestinien : Des cartes effaçant Israël dans les logos de 11 listes

Le mouvement du Fatah du dirigeant Abbas utilise aussi une image qui semble désigner toute la région comme étant la Palestine ; le vote est prévu le 22 mai

Les logos de 11 des 36 listes électorales présentées pour les élections législatives palestiniennes prévues au mois de mai 2021. (Crédit  : Palestinian Media Watch)
Les logos de 11 des 36 listes électorales présentées pour les élections législatives palestiniennes prévues au mois de mai 2021. (Crédit : Palestinian Media Watch)

En amont des élections législatives palestiniennes qui sont prévues pour le mois prochain, pas moins de onze sur 36 partis politiques semblent, dans leur logo, nier l’existence d’Israël en affichant une carte de la région toute entière comme étant la « Palestine ».

En plus des mouvements palestiniens dominants – les laïcs du Fatah et le groupe terroriste du Hamas – plusieurs factions moins importantes semblent utiliser la même carte qui efface tout l’État d’Israël.

Palestinian Media Watch, un groupe de veille israélien indépendant qui contrôle les médias officiels palestiniens, a publié un article, mercredi, sur les logos des partis.

Le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui contrôle l’Autorité palestinienne en Cisjordanie, se présente dans ce scrutin comme c’est le cas également du Hamas, le groupe terroriste à la tête de la bande de Gaza.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas prend la parole lors d’une réunion des dirigeants palestiniens à Ramallah, en Cisjordanie, le 3 septembre 2020. (Crédit : Flash90)

Devant une carte qui efface Israël, le logo du Fatah comprend également deux fusils et une grenade. Les officiels israéliens ont blâmé le Fatah de manière répétée pour ses incitations à la violence et pour sa promotion du terrorisme contre les Israéliens.

L’ancien chef de la sécurité d’Abbas Mohammed Dahlan, qui est actuellement en exil à Abu Dhabi, soutient une liste rivale, nommée « L’Avenir », qui utilise la même version de la carte.

Abbas a annoncé à la mi-janvier que les Palestiniens retourneraient aux urnes pour la toute première fois en l’espace de 15 ans. Il a émis un décret électoral établissant trois cycles de vote. Le premier – un scrutin législatif – est prévu en date du 22 mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...