Selon des chercheurs israéliens, des fouineurs peuvent pirater vos écouteurs pour enregistrer vos conversations
Rechercher

Selon des chercheurs israéliens, des fouineurs peuvent pirater vos écouteurs pour enregistrer vos conversations

Une équipe de l’Université Ben Gurion révèle une erreur logicielle susceptible de détourner vos écouteurs en microphones

Des chercheurs en cyber-sécurité ont développé un maliciel pour prouver que les écouteurs peuvent être détournés pour permettre aix individus malveillants d'enregistrer vos conversations privées, le 23 novembre 2016. (Capture d'écran YouTube )
Des chercheurs en cyber-sécurité ont développé un maliciel pour prouver que les écouteurs peuvent être détournés pour permettre aix individus malveillants d'enregistrer vos conversations privées, le 23 novembre 2016. (Capture d'écran YouTube )

Nous avons d’abord appris que les hackers pouvaient nous regarder nous dévêtir via nos webcams, puis nous avons découvert qu’ils pouvaient nous écouter répondre à des questions portant sur la sécurité et donner des mots de passe par le biais de nos microphones.

Maintenant, une équipe israélienne le révèle, les individus mal intentionnés peuvent en théorie convertir nos écouteurs en microphones pour enregistrer nos conversations, a rapporté mardi le magazine Wired.

Des chercheurs de l’Université Ben Gurion du Negev ont développé un prototype, connu sur le marché sous le nom de démonstration de faisabilité, pour montrer que l’usage des écouteurs peut être réorienté pour devenir un microphone, pour permettre à un fouineur, d’un côté de la pièce, d’enregistrer une conversation suivie de l’autre côté de la salle par quelqu’un portant des écouteurs.

Les systèmes d’écouteurs convertissent les signaux électromagnétiques en ondes par le biais des vibrations d’une membrane.

Le malware développé par l’équipe de Ben Gurion programme ces membranes pour qu’elles fonctionnent à l’envers – détectant les vibrations du son et les convertissant en signaux électromagnétiques.

“Même si vous ôtez le microphone de votre ordinateur, si vous utilisez des écouteurs, la conversation peut être enregistrée », affirme Mordechai Guri, qui a dirigé la recherche au sein des laboratoires du Centre de Recherche sur la cyber-sécurité de l’Université.

Ce programme malveillant mis au point par l’équipe – un maliciel – exploite une propriété peu connue de RealTek, le logiciel qui contrôle le son. Parce que RealTek est très largement utilisé, le malware fonctionne sur presque tous les ordinateurs de bureau, ainsi que sur la majorité des ordinateurs portables.

Jusqu’à présent, il n’y a aucun remède à ce type de trahison audio, indique Guri, qui ajoute que la puce de RealTek devra probablement être redéfinie pour les ordinateurs futurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...