Sharansky salue le compromis pour les convertis vénézuéliens
Rechercher

Sharansky salue le compromis pour les convertis vénézuéliens

Les 9 personnes se sont converties au judaïsme en 2014 et voulaient faire leur alyah, ce qui avait été refusé par le ministère de l'Intérieur en raison d'une implication insuffisante dans la vie communautaire

Natan Sharansky, ancien président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)
Natan Sharansky, ancien président de l'Agence juive. (Crédit : Agence juive pour Israël/CC BY 2.0/Flickr)

Natan Sharansky, le président de l’Agence juive, a salué mardi le compromis conclu pour neuf juifs vénézuéliens convertis dont la demande d’alyah avait été refusée par le ministère israélien de l’Intérieur.

L’accord leur permettra de venir très rapidement en Israël.

Les candidats, des Vénézuéliens de trois familles, se sont convertis au judaïsme en 2014 devant un tribunal rabbinique conservateur. Ils viennent de la petite ville rurale de Maracay, où il n’existe aucune communauté juive reconnue.

Le ministère de l’Intérieur affirmait que leur engagement dans la vie communautaire juive était insuffisant.

« Suite aux circonstances uniques et aux défis de ce cas particulier, l’Agence juive a proposé un compromis qui permettra aux individus concernés de venir en Israël d’une manière compatible avec la loi israélienne, en particulier avec la Loi du retour », a déclaré Sharansky.

« Je suis ravi que notre compromis ait été accepté par toutes les parties pendant l’audition d’aujourd’hui [mardi] à la Knesset sur le sujet, et que les individus en question puissent venir en Israël sans délai. »

Le communiqué du bureau de Sharansky n’a pas précisé la nature du compromis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...