Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Smotrich demande des sanctions à l’encontre de l’Autorité palestinienne

Le ministre des Finances, expliquant que "pour des raisons techniques" la proposition n'avait pas été votée la veille, a appelé Benjamin Netanyahu à faire avancer le dossier

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre des Finances Bezalel Smotrich assistant à un vote sur le budget de l'État, à la Knesset, à Jérusalem, le 13 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre des Finances Bezalel Smotrich assistant à un vote sur le budget de l'État, à la Knesset, à Jérusalem, le 13 mars 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Finances d’extrême droite, Bezalel Smotrich, a soumis lundi au cabinet de sécurité une proposition visant à sanctionner l’Autorité palestinienne (AP) et à construire quatre nouvelles implantations en Cisjordanie, appelant le Premier ministre Benjamin Netanyahu à faire avancer le dossier.

« La décision, qui a été prise en coordination avec le Premier ministre, intervient dans le contexte de la tentative de l’Autorité palestinienne d’obtenir un soutien dans le monde pour agir contre l’État d’Israël sur le plan juridique et pour obtenir la reconnaissance d’un État palestinien », a déclaré Smotrich dans un communiqué.

Smotrich a indiqué que, « pour des raisons techniques », la proposition n’a pas été votée dimanche soir, et a déclaré qu’il « s’attendait à ce que le Premier ministre, comme convenu, fasse avancer les propositions cette semaine ».

Arguant que « la présence juive était et restera le meilleur moyen d’assurer la sécurité du pays », Smotrich a affirmé que « chaque pays qui coopère avec les activités anti-Israël et reconnaît l’AP comme un État doit savoir qu’il aide l’entreprise sioniste et le renforcement de l’implantation juive dans le pays ».

Le bureau du Premier ministre a refusé de réagir à la proposition de Smotrich.

Après que l’Irlande, l’Espagne et la Norvège ont annoncé qu’elles reconnaîtraient un État palestinien, Smotrich a demandé le mois dernier à Netanyahu d’imposer des « mesures punitives sévères » contre l’AP, notamment en interrompant le transfert des recettes fiscales qu’Israël perçoit en son nom.

Jeudi dernier, Smotrich a annoncé qu’il avait signé un ordre de transfert à des victimes du terrorisme de quelque 130 millions de shekels de fonds fiscaux qu’Israël perçoit normalement pour le compte de l’AP.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.