SodaStream s’allie à l’hôpital Hadassah Ein Kerem pour aider les malades
Rechercher

SodaStream s’allie à l’hôpital Hadassah Ein Kerem pour aider les malades

Alors que le projet a reçu l’approbation du ministère israélien de la Santé publique, l’essai clinique de l’appareil a débuté à l’hôpital Hadassah Ein Kerem sur 40 patients

« StreamO2 », la machine de SodaStream et de l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem. (Crédit : SodaStream)
« StreamO2 », la machine de SodaStream et de l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem. (Crédit : SodaStream)

SodaStream, fabricant israélien de boissons gazeuses, et l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem ont annoncé au début du mois la mise au point d’un dispositif médical innovant de thérapie respiratoire nasale.

L’appareil, nommé « StreamO2 », a été créé par l’équipe du docteur Akiva Nachshon, en partenariat avec le département Recherche et développement de SodaStream. Il permettra aux patients touchés par le coronavirus de manière faible à modérée de mieux respirer, leur apportant la quantité précise d’oxygène dont ils ont besoin sans pour autant être entubés.

Selon un communiqué de presse, StreamO2 fonctionne en insufflant à un débit élevé un mélange d’oxygène et d’air à travers le nez d’un patient. L’appareil contrôle non seulement le débit du mélange, mais aussi sa température et son humidité, qui est maintenue à plus de 80 %.

Le risque que l’état des patients ne se dégrade en sera ainsi amoindri. La solution permet aussi de réserver les respirateurs artificiels pour les malades en grave détresse respiratoire.

Alors que le projet a reçu l’approbation du ministère israélien de la Santé publique, l’essai clinique de l’appareil a débuté à l’hôpital Hadassah Ein Kerem sur 40 patients.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...