Rechercher

Taxe sur les sacs en plastique : le Likud vote contre sa propre proposition de loi

La coalition s'est mobilisée pour soutenir la législation de Gila Gamliel, mais il lui a manqué une voix après que Mansour Abbas a accidentellement voté contre

Gila Gamliel, alors ministre de la protection de l'environnement, lors de la conférence annuelle du groupe 'Besheva' à Jérusalem, le 15 mars 2021. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)
Gila Gamliel, alors ministre de la protection de l'environnement, lors de la conférence annuelle du groupe 'Besheva' à Jérusalem, le 15 mars 2021. (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)

Le Likud a voté mercredi contre un projet de loi soumis par l’un de ses propres législateurs, suite à la poussée des factions ultra-orthodoxes alliées contre la législation qui visait à faire payer les consommateurs israéliens pour les sacs en plastique dans tous les magasins du pays.

La députée Gila Gamliel a désobéi au président du parti, Benjamin Netanyahu, en soumettant son projet de loi au vote ; il se serait emporté contre elle lorsqu’elle a refusé de faire marche arrière.

Les législateurs de la coalition se sont ralliés pour soutenir sa législation, mais le projet de loi n’a pas obtenu la majorité nécessaire après que le député Raam, Mansour Abbas a accidentellement voté contre, ce qui a conduit à une égalité de 22-22.

Le vice-président de la Knesset, Zvi Hauser, du parti Tikva Hadasha, qui dirigeait la session de la Knesset, a d’abord accepté la demande d’Abbas de modifier son vote pour montrer qu’il était en faveur du projet de loi. Mais le Likud a protesté et, sur les conseils du conseiller juridique de la Knesset, le vote a été maintenu contre.

Par ailleurs, deux projets de loi similaires présentés par des législateurs de la coalition ont été avancés en première lecture à la Knesset et passeront aux commissions concernées pour être préparés aux votes finaux.

Une loi adoptée en 2016 contraint les clients à payer 10 agorot par sac en plastique dans les supermarchés. La législation a également interdit la distribution de certains types de sacs en polymère.

En vertu d’un projet de loi soumis par le député Yorai Lahav-Hertzano du parti Yesh Atid de la coalition, tous les commerces, et pas seulement les supermarchés, seraient tenus de facturer 10 agorot par sac.

Yorai Lahav-Hertzano, qui appartenait alors à Kakhol lavan, à la Knesset, le 14 mai 2019. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Netanyahu est ensuite revenu sur sa décision d’accorder aux membres de son parti un vote libre et une vidéo du plénum de la Knesset le montre en train de s’énerver contre la députée du Likud Gila Gamliel, ancienne ministre de la Protection de l’environnement, qui a soumis un projet de loi similaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...