Rechercher

Tel Aviv: Un jeune agressé par des ados après s’être interposé dans une bagarre

La sœur de la victime, âgée de 18 ans, dit que son frère a essuyé des gaz lacrymogènes, des tirs au taser et qu'il a été blessé au cutter ; un jeune de quinze ans aurait été arrêté

Photo d'illustration -- du ruban placé par la police au parc de l'Indépendance, le 30 juillet 2015. (Crédit : Garrett Mills/Flash90)
Photo d'illustration -- du ruban placé par la police au parc de l'Indépendance, le 30 juillet 2015. (Crédit : Garrett Mills/Flash90)

Un jeune de 18 ans a été violemment attaqué par un groupe d’adolescents masqués samedi soir à Tel Aviv, peu après la fin d’une querelle entre deux jeunes, a annoncé la police.

Les forces de l’ordre ont ajouté qu’elles avaient arrêté un jeune de 15 ans qui est soupçonné d’être impliqué dans cette agression, qui a eu lieu dans un parc du quartier Ramat Aviv Gimmel à Tel Aviv.

La victime, un soldat de Tsahal qui était en permission, a été modérément blessé.

Dans un post publié sur Facebook, la sœur de la victime a expliqué que son frère était sur le point de rejoindre des amis pour boire un verre lorsqu’il a interrompu une querelle qui avait éclaté parmi un groupe d’adolescents.

En descendant la rue, « sept adolescents du quartier qui portaient un masque sont arrivés sur leurs vélos électriques », a-t-elle ajouté. Il est difficile de dire s’ils avaient été impliqués dans la rixe initiale.

La sœur de la victime a expliqué au site d’information Ynet que le groupe avait attaqué son frère à l’aide de gaz lacrymogène, d’un taser et qu’il avait été blessé au cutter à la tête.

Elle a ajouté qu’il avait perdu du sang de manière importante mais qu’il avait réussi à appeler ses parents pour leur dire qu’il avait été agressé.

« Nous étions stupéfiés, nous étions sous le choc et nous avons pleuré », a-t-elle raconté en évoquant la réaction de la famille à l’attaque de son frère cadet, pris pour cible parce qu’il « avait osé faire une bonne action ».

La sœur de la victime, qui est avocate, a dit penser que cette attaque s’apparentait à une tentative de meurtre.

« Qui va infliger des coupures au cutter de part en part de la tête à un jeune homme de son âge ? J’espère que la police va cesser d’appréhender de manière insupportablement légère le phénomène de la violence des adolescents », a-t-elle poursuivi.

Cette attaque survient dans un contexte d’incidents de violence dans des lycées et d’augmentation des violences de rues et en particulier des violences routières.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.