Tentative d’attaque à la voiture bélier : un soldat légèrement blessé
Rechercher

Tentative d’attaque à la voiture bélier : un soldat légèrement blessé

La voiture a tenté d'entrer dans le lieu saint de Qasr al-Yahud et a refusé de s'arrêter malgré les sommation des troupes de l'armée israélienne

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Illustration : des soldats sur les lieux d'une attaque à la voiture bélier sur une autoroute en Cisjordanie, le 10 juillet 2017 (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)
Illustration : des soldats sur les lieux d'une attaque à la voiture bélier sur une autoroute en Cisjordanie, le 10 juillet 2017 (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)

Un soldat de l’armée israélienne a été légèrement blessé lors d’une tentative d’attaque à la voiture bélier dans la vallée du Jourdain vendredi, a annoncé l’armée.

L’incident a eu lieu près de l’entrée du lieu saint de Qasr al-Yahud près de Jéricho. Le véhicule n’avait pas l’autorisation nécessaire pour entrer sur le site et ne s’est pas arrêté lorsque les soldats lui en ont donné l’ordre, a indiqué une porte-parole de l’armée.

Les forces de sécurité ont arrêté le conducteur pour l’interroger et le soldat légèrement blessé a été soigné sur les lieux de l’incident.

Qasr al-Yehud est, selon les traditions chrétiennes, le site où Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste.

Par ailleurs, l’agence de presse officielle palestinienne Wafa a signalé que les forces de sécurité israéliennes avaient arrêté quatre Palestiniens, dont deux frères, dans la ville de Yamoun, au nord de la Cisjordanie, dans le cadre de l’enquête pour le meurtre de Raziel Shevach la semaine dernière.

Les forces de sécurité auraient également confisqué des téléphones et des images de caméras de sécurité de cette zone.

Un porte-parole de l’armée israélienne a refusé de commenter ces arrestations.

Les arrestations ont eu lieu moins de deux jours après un raid israélien sur Jénine lancé dans le cadre de la poursuite de la cellule terroriste qui est derrière le meurtre de Shevach.

L’armée a déclaré avoir tué l’un des terroristes et en avoir capturé deux autres, mais elle est à la poursuite d’autres membres de la cellule, qui comprendraient au moins deux autres personnes.

Deux soldats de la police des frontières ont été blessés lors du raid, l’un légèrement et l’autre gravement. L’état de ce dernier s’est amélioré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...