Tentative d’attaque au couteau contre un soldat, le terroriste abattu – armée
Rechercher

Tentative d’attaque au couteau contre un soldat, le terroriste abattu – armée

L'armée a déclaré qu'aucun Israélien n'avait été blessé dans cette tentative d'agression survenue près de Naplouse

Des soldats israéliens après une tentative d'attaque contre des soldats près de Naplouse, le 21 janvier 2019. (Crédit : armée israélienne)
Des soldats israéliens après une tentative d'attaque contre des soldats près de Naplouse, le 21 janvier 2019. (Crédit : armée israélienne)

Un Palestinien a tenté de poignarder des soldats israéliens lundi soir, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, a indiqué l’armée israélienne.

Les soldats ont ouvert le feu et abattu l’assaillant sur place, près d’une base militaire aux abords de Naplouse, a ajouté l’armée.

Aucun Israélien n’a été blessé durant cet incident. L’armée a annoncé l’ouverture d’une enquête sur cette tentative d’attaque et à envoyé des renforts sur les lieux.

L’agresseur a été identifié par l’agence de presse de l’Autorité palestinienne Wafa. Il s’agit de Mohammad Adawi, 36 ans.

Le couteau utilisé dans une tentative d’attaque contre des soldats près de Naplouse, le 21 janvier 2019. (Crédit : armée israélienne)

L’armée a indiqué que selon l’enquête préliminaire, le suspect palestinien était au volant en direction de Naplouse. Après un rapide contrôle de sécurité, les soldats lui ont demandé de faire demi-tour. Il est alors sorti de son véhicule muni d’un large couteau, et a foncé sur un soldat qui montait la garde en tentant de le poignarder.

Un autre soldat a ouvert le feu, a indiqué l’armée.

Une autre tentative d’attaque au couteau a eu lieu le mois dernier au même endroit. Raed Dhiab, 35 ans, originiaire de Kafr Qallil, avait tenté de renverser un groupe de soldats israéliens et de civils qui attendaient à un arrêt de vus. Les soldats qui étaient sur place avaient ouvert le feu sur l’assaillant, qui a été évacué vers un hôpital dans un état modéré. Aucun Israélien n’a été physiquement blessé mais le porte-parole du Conseil régional de Samarie a signalé que trois personnes – deux femmes et un homme – ont eu des crises de panique et ont dû être prises en charge.

« C’est la deuxième tentative d’attaque terroriste au même endroit en un mois, et des civils et des soldats ont été sauvés par miracle, ni plus ni moins », a déclaré dans un communiqué Yossi Dagan, chef du Conseil régional de Samarie.

Tout en félicitant les soldats qui ont abattu le potentiel attaquant palestinien et « empêché une tragédie, Dargan a souligné que la capacité de dissuasion d’Israël était à son plus bas.

« La personne qui est directement responsable, c’est le ministre de la Défense et Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui est trop occupé à donner des explications au lieu de prendre des mesures », a-t-il dit, appelant à la restauration de barrages routiers pour les Palestiniens, à l’approbation d’un budget additionnel pour la sécurité et à l’application de mesures de représailles contre « les bastions du terrorisme ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...