Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Theresa May salue les liens forts entre la GB et Israël à l’occasion du nouvel an juif

La Première ministre a réaffirmé le soutien de longue date du gouvernement britannique au droit d'Israël à se défendre

Theresa May en juillet 2016 (Crédit : Oli Scarff/AFP)
Theresa May en juillet 2016 (Crédit : Oli Scarff/AFP)

Publiant un article dans la dernière édition du magazine pour les amis conservateurs d’Israel, (un groupe pro-Israël appartenant à son parti conservateur) Theresa May a déclaré que la relation du Royaume-Uni avec Israël « était plus forte que jamais ».

May a affirmé que des liens très proches unissaient les deux pays, en particulier en matière de commerce bilatéral, de recherche scientifique, de coopération sécuritaire et de valeurs communes partagées.

Elle a mis en lumière le fait que le Royaume-Uni et Israël vont bientôt célébrer le centième anniversaire de l’affirmation prononcée par le Secrétaire étranger conservateur Arthur James Balfour « le Royaume-Uni soutient l’établissement d’un état pour le peuple juif » dans la célèbre déclaration de Balfour.

Dans un communiqué à propos de sa première visite en Israël, en tant que ministre de l’Intérieur en 2014, May a écrit qu’elle se souvient « des menaces de morts auxquelles Israel fait face chaque jour, et de la terrible découverte des trois corps des adolescents israéliens tués, » qui avait provoqué la guerre de 2014.

Distinguant les groupes terroristes du Hamas et du Hezbollah, May a affirmé que « le danger auquel Israël fait face est considérable » et a promis que le Royaume-Uni « ferait tout pour s’assurer que les citoyens israéliens se sentent en sécurité dans leur pays ».

S’adressant à la communauté juive de Grande-Bretagne, May a dit être déterminée à « éradiquer les injustices » incluant l’antisémitisme au Royaume-Uni et le boycott des biens et des événements israéliens.

Elle a aussi exprimé sa fierté de travailler avec le rabbin britannique Ephraim Mirvis et la fondation interpartite du mémorial de l’Holocauste britannique pour « consacrer notre engagement » à un nouveau mémorial national de l’Holocauste et à un centre associatif.

« L’Angleterre ne serait pas l’Angleterre sans les Juifs » a écrit May, souhaitant « Chana tova » à la communauté (bonne année) « dans la paix et la santé. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.