Trois Soudanais arrêtés alors qu’ils franchissaient la frontière depuis le Liban
Rechercher

Trois Soudanais arrêtés alors qu’ils franchissaient la frontière depuis le Liban

L'incident n'aurait pas de motivations terroristes ; les hommes arrêtés seraient des demandeurs d'emploi

Des soldats israéliens à un checkpoint d'Avivim, au nord d'Israël, le 1er septembre 2019. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)
Des soldats israéliens à un checkpoint d'Avivim, au nord d'Israël, le 1er septembre 2019. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)

L’armée israélienne a arrêté trois suspects qui ont tenté de franchir la frontière depuis le Liban dans la nuit de jeudi à vendredi.

L’incident ne paraît pas avoir eu de motivations terroristes.

« Il y a peu, les soldats israéliens ont identifié trois suspects qui ont tenté de franchir la frontière entre Israël et le Liban. Les suspects ont été identifiés et contrôlés par les soldats qui sont arrivés immédiatement sur les lieux », a noté l’armée israélienne dans un communiqué.

« Les suspects ont été arrêtés et interrogés. L’armée continuera à prévenir toutes les tentatives d’infiltration par la frontière et empêchera toute violation de la souveraineté israélienne », a ajouté le communiqué.

Le site d’information Ynet a fait savoir que les suspects étaient des ressortissants soudanais qui cherchaient du travail.

Ces derniers mois, l’armée a fait face à une série de tentatives de franchissement de la frontière par des migrants africains.

Ces migrants paraissent vouloir pénétrer au sein de l’Etat juif pour y trouver un emploi dans un contexte de crise économique continue au Liban, où de nombreux travailleurs étrangers se retrouvent sans travail ou sous-payés.

Le Liban fait face à un effondrement économique sans précédent, avec une importante baisse de sa devise et une forte inflation, entraînant des manifestations appelant le gouvernement à démissionner.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...