Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Tsahal annonce la mort du sergent Itay Chen, tué et enlevé par le Hamas le 7 octobre

Chen a servi dans le 75e bataillon de la 7e brigade blindée, et son corps a été enlevé à la frontière de Gaza, après une bataille avec des terroristes pendant l'assaut du Hamas

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Itay Chen, 19 ans, originaire de Netanya, déclaré mort au combat, en service près de la frontière de Gaza, dont le corps est aux mains du Hamas depuis le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Itay Chen, 19 ans, originaire de Netanya, déclaré mort au combat, en service près de la frontière de Gaza, dont le corps est aux mains du Hamas depuis le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé mardi la mort du sergent Itay Chen, 19 ans, originaire de Netanya, tué et enlevé par le Hamas le 7 octobre dernier.

Chen a servi dans le 75e bataillon de la 7e brigade blindée, et son corps a été enlevé à la frontière de Gaza, après une bataille avec des terroristes pendant l’assaut du Hamas.

Sa mort a été récemment déclarée par le rabbinat militaire sur la base de conclusions et de nouvelles informations des services de renseignement.

La famille de Chen n’organisera pas de funérailles et ne fera pas de shiva, la période de deuil juif traditionnelle de sept jours, tant que son corps n’aura pas été rapatrié de la bande de Gaza.

Le président Joe Biden a fait savoir qu’il a été « dévasté » d’apprendre la mort d’Itay Chen, ressortissant israélo-américain.

« Je réaffirme la promesse que j’ai faite aux familles de ceux qui sont encore retenus en otage : Nous sommes avec vous. Nous n’arrêterons jamais d’œuvrer en faveur du retour de vos êtres chers à vos côtés, » a dit le président américain dans un communiqué émis par la Maison Blanche.

Biden a rappelé qu’au mois de décembre dernier, « le père et le frère d’Itay sont venus me voir à la Maison Blanche pour partager avec moi l’horreur et l’incertitude qu’ils vivaient alors qu’ils priaient pour le retour de celui qu’ils aimaient tant. »

« Personne ne devrait avoir à endurer, ne serait-ce qu’une journée, ce qu’ils ont dû traverser. A la fin de notre rencontre, ils m’avaient donné une menorah – un rappel solennel que la lumière dissipera toujours l’obscurité et que le mal ne vaincra pas », a ajouté le président.

« Aujourd’hui, alors que nous rejoignons les parents les frères et la famille d’Itay dans le deuil de cette perte tragique, nous gardons ce rappel dans nos cœurs », a-t-il continué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.