Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Ukraine : 22 000 pèlerins à Ouman avant le Nouvel an juif, malgré la guerre

Ouman est assez éloignée de la zone de front mais les autorités ukrainiennes et israéliennes avaient exhorté les fidèles à renoncer à leur voyage pour des raisons de sécurité

Des juifs prient sur la tombe de Rabbi Nahman de Breslev dans la ville d'Ouman, à 200 kilomètres au sud de Kiev, la capitale de l'Ukraine, le 25 septembre 2022. (Crédit : Efrem Lukatsky/AP Photo)
Des juifs prient sur la tombe de Rabbi Nahman de Breslev dans la ville d'Ouman, à 200 kilomètres au sud de Kiev, la capitale de l'Ukraine, le 25 septembre 2022. (Crédit : Efrem Lukatsky/AP Photo)

Quelque 22 000 pèlerins hassidiques sont rassemblés dans la ville ukrainienne d’Ouman pour célébrer, malgré la guerre, le Nouvel an juif, Rosh HaShana, de vendredi à dimanche, ont déclaré jeudi les autorités régionales.

« Environ 22 000 pèlerins hassidiques sont déjà arrivés à Ouman », située dans le centre du pays, a affirmé sur Telegram le gouverneur régional, Igor Tabourets.

« Ils viennent pour la plupart d’Israël, des États-Unis et d’autres pays européens », a-t-il précisé.

Chaque année, des pèlerins hassidiques viennent du monde entier à Ouman pour le Nouvel an juif sur la tombe du rabbin Nahman de Breslev (1772-1810), une des principales figures du hassidisme, courant orthodoxe du judaïsme.

Ouman est relativement éloignée de la zone de front mais les autorités ukrainiennes et israéliennes avaient exhorté les pèlerins à renoncer à leur voyage pour des raisons de sécurité.

Des « abris mobiles en béton » ont été installés et un millier d’agents des forces de l’ordre mobilisés pour l’événement, a ajouté Tabourets.

Des policiers venus d’Israël participent également aux opérations dans la zone du pèlerinage, selon lui.

« La situation à Ouman est pour l’heure stable et sous contrôle », a-t-il dit.

En septembre 2022, après plusieurs mois d’invasion russe, des dizaines de milliers de Juifs hassidiques s’étaient rassemblés à Ouman et le président Volodymyr Zelensky, lui-même juif, avait appelé à ce « que toutes les prières pour la victoire, toutes les prières pour la paix en Ukraine soient entendues ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.