Un ado d’Arizona avait prévu une attaque terroriste contre le centre communautaire
Rechercher

Un ado d’Arizona avait prévu une attaque terroriste contre le centre communautaire

Mahin Khan, 18 ans, plaide coupable de terrorisme dans le cadre d’un accord judiciaire

Mahin Khan, 18 ans, avait prévu des attaques terroristes contre un centre communautaire juif de Tucson (Arizona), un bureau du département des permis et un centre de recrutement de l'armée de l'air. (Crédit : autorisation)
Mahin Khan, 18 ans, avait prévu des attaques terroristes contre un centre communautaire juif de Tucson (Arizona), un bureau du département des permis et un centre de recrutement de l'armée de l'air. (Crédit : autorisation)

Un adolescent de l’Arizona a plaidé coupable d’avoir conspiré en vue d’attaquer des bâtiments gouvernementaux ainsi que le centre communautaire juif de Tucson.

Mahin Khan, 18 ans, a plaidé coupable lundi devant la cour supérieure du comté de Maricopa des chefs d’accusation de terrorisme, conspiration en vue de commettre un acte terroriste, et conspiration en vue de commettre des malversations impliquant des armes, selon les médias.

Khan aurait négocié un accord judiciaire avec le bureau du procureur général de l’Arizona, dans le cadre duquel il purgera une peine d’au moins cinq ans de prison mais ne dépassant pas les dix ans et trois mois, alors qu’il aurait pu être condamné à la perpétuité. Il connaîtra sa peine le 4 novembre.

Khan a été arrêté au domicile de ses parents le 1er juillet et a été emprisonné sans caution depuis, par crainte qu’il ne fuie vers la Syrie ou le Pakistan. Il avait alors plaidé non coupable.

Ses parents ont déclaré que Khan était autiste, et incapable de mettre à exécution les attaques terroristes qu’il avait prévu.

Le FBI a déclaré à la cour que Khan s’était décrit dans un email comme un « jihadiste américain » qui soutient l’Etat islamique. En contact avec des agents sous couverture du FBI, Khan a déclaré qu’il voulait mener des attentats de « jihadistes solitaires » qui tueraient des centaines de personnes en Arizona.

En plus du centre communautaire juif de Tucson, Khan avait ciblé un bureau du service des permis de Mesa et un centre de recrutement de l’armée de l’air à Tucson. Khan avait révélé son désir d’attaquer le centre communautaire à un employé du FBI sous couverture en 2015.

Khan vivait avec sa famille dans une communauté fermée du nord de Tucson. Il avait menacé de tuer ses parents s’ils découvraient ses projets et tentaient de le dénoncer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...