Un ado palestinien inculpé, 2 hommes détenus pour l’attaque contre un Israélien
Rechercher

Un ado palestinien inculpé, 2 hommes détenus pour l’attaque contre un Israélien

Une vidéo montre des hommes encercler une voiture, fracasser les fenêtres avec des pierres, frapper un chauffeur haredi, jusqu'à ce qu'un policier tire en l'air pour les faire fuir

Un adolescent de Jérusalem-Est a été accusé mardi d’avoir pris part à une violente attaque contre un automobiliste israélien qui traversait un quartier palestinien de la capitale.

Dans une vidéo de l’incident, survenu le 11 août à l’aube, on peut voir des jeunes hommes entourer une voiture conduite par un homme vêtu de l’habit traditionnel haredi près de l’intersection des rues Salah ad-Din et Sultan Suleiman à Jérusalem-Est.

Les jeunes hommes fracassent les fenêtres de la voiture avec des pierres et d’autres objets et attaquent l’automobiliste. Selon les médias, ils auraient également vaporisé du spray au poivre.

L’attaque a été arrêtée quand un policier, qui se trouvait dans une voiture banalisée devant l’automobiliste, est sorti de sa voiture et tiré trois coups en l’air, faisant fuir les assaillants.

L’automobiliste a été légèrement blessé et transféré à l’hôpital avec des saignements et une blessure à la tête. La voiture a été lourdement endommagée, selon les médias israéliens.

Les suspects ont été arrêtés la semaine dernière après que la police a pu consulter la vidéo. Le mineur de 17 ans a été accusé mardi d’agression. Les deux autres suspects ont été libérés, mais la police a arrêté deux autres hommes de Jérusalem-Est, âgés de 19 et 21 ans, ont indiqué les autorités mardi.

La Cour des magistrats de Jérusalem a prolongé leur détention jusqu’à jeudi.

La police israélienne montre la garde sur la rue Sultan Suleiman dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 19 août 2016. (Crédit : AFP/Menahem Kahana)

Cette attaque est survenue pendant des tensions entre Juifs et musulmans dans la capitale. Le 11 août marquait à la fois le début de l’Eid al-Adha, une fête musulmane célébrant la fin du pèlerinage annuel à la Mecque, et Tisha BeAv, jour de deuil du calendrier juif pour la destruction des Temples qui étaient autrefois bâtis sur le mont du Temple, entre autres tragédies subies ce jour par le peuple juif.

Plus tôt dans la soirée, une marche d’Israéliens de droite est passée par la même intersection près de la Vieille Ville, s’attirant la colère des résidents. La police est intervenue pour séparer les groupes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...