Rechercher

Un Arabe israélien apparemment lié au crime organisé abattu en Afrique du sud

Le ministère des Affaires étrangères affirme qu'Abdel Fattah Nassar a été tué lors d'une fusillade au Cap ; un de ses proches dit ne pas avoir de certitudes sur ce qui s'est passé

Photo non datée d'Abdel El Fattah Nassar, un citoyen israélien abattu en Afrique du Sud, le 29 octobre 2022. (Crédit : réseaux sociaux. Utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur.
Photo non datée d'Abdel El Fattah Nassar, un citoyen israélien abattu en Afrique du Sud, le 29 octobre 2022. (Crédit : réseaux sociaux. Utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur.

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé lundi qu’un ressortissant israélien avait été abattu au cours du week-end au Cap, en Afrique du Sud.

Le ministère a déclaré dans un communiqué qu’il avait été informé qu’un Israélien avait été tué au cours d’une fusillade samedi, bien qu’un proche ait déclaré aux médias que l’on ne savait pas encore exactement ce qui s’était passé.

Les médias israéliens ont identifié l’homme comme étant Abdel Fattah Nassar, 23 ans, un résident du « Triangle des villes arabes israéliennes » dans la région centrale du pays.

Ils ont ajouté que la famille du défunt avait engagé un avocat local pour l’aider à traiter avec les autorités sud-africaines et qu’elle attendait les résultats d’une autopsie avant de pouvoir rapatrier le corps en Israël.

Un membre de la famille a déclaré dimanche au site d’information Walla que Nassar était « un bon gars » et qu’il s’était rendu en Afrique du Sud pour rejoindre son cousin qui y vit, dans l’espoir d’étudier ou de trouver du travail.

Le parent a déclaré que, bien que la famille ait été informée de la mort de Nassar, les circonstances n’étaient toujours pas claires. « Au début, ils nous ont dit que c’était un accident de voiture. Ensuite, il y a eu toutes sortes de rumeurs selon lesquelles il aurait été assassiné. Nous ne savons toujours pas exactement ce qui s’est passé ».

Le journal Israel Hayom a rapporté que Nassar avait des liens avec le crime organisé en Israël. Selon le reportage, qui ne cite pas de source, il y avait deux membres de sa famille avec lui, dont l’un a été gravement blessé.

Le journal a déclaré que Nassar faisait partie de la famille criminelle Marwan Nassar basée à Tira et avait été arrêté plusieurs fois ces dernières années, soupçonné de crimes violents, notamment de fusillades et de possession d’armes à feu.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’avait pas connaissance d’autres Israéliens blessés dans l’incident et que son département pour les Israéliens à l’étranger aidait à coordonner les opérations avec les autorités locales.

Selon le rapport, Nassar s’est installé en Afrique du Sud pour prendre ses distances avec les combats de gangs en Israël et espérait se lancer dans l’immobilier en Afrique du Sud.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...