Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Un avion de chasse de l’armée israélienne abat un drone au-dessus de Gaza

L'engin n'a pas pénétré l'espace aérien israélien, ne constituait pas de menace ; l'incident a lieu un jour après la neutralisation d'un aéronef tentant d’entrer en Israël de Syrie

Des avions F-16 en formation au-dessus de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 12 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des avions F-16 en formation au-dessus de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 12 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Un avion de chasse de l’armée de l’air israélienne a abattu un drone qui survolait la bande de Gaza lundi, a déclaré l’armée, ajoutant que le drone ne représentait pas de menace.

L’armée a déclaré que le drone « a été identifié dans le ciel de Gaza et a été suivi en permanence par l’armée de l’air jusqu’à ce qu’il soit abattu ».

« L’engin n’a pas traversé l’espace aérien israélien et n’a, à aucun moment, représenté une menace », a indiqué Tsahal, sans donner plus de détails.

C’est le deuxième drone abattu par Tsahal au-dessus de Gaza ces dernières semaines. Le 22 mars, Israël a utilisé le Dôme de Fer pour abattre un engin similaire.

L’incident a eu lieu un jour après la neutralisation par des hélicoptères et des avions de combat de l’armée de l’air d’un aéronef non identifié qui aurait pénétré dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie, et qui, selon la presse israélienne, serait d’origine iranienne.

Environ une heure après cette incursion, les médias syriens ont signalé des explosions dans un aéroport proche de la capitale Damas, sans toutefois accuser Israël. La presse d’État syrienne n’hésite généralement pas à attribuer à Israël les frappes aériennes menées dans le pays, accusations portées à plusieurs reprises ces dernières semaines.

Les tensions dans le nord d’Israël se sont intensifiées après une série de frappes aériennes en Syrie, un attentat terroriste qui aurait été perpétré par un intrus venu du Liban, et des menaces entre des responsables israéliens et l’Iran. Dimanche, le ministre de la Défense Yoav Gallant a averti l’Iran et le groupe terroriste libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran, qu’Israël ne tolérerait aucune tentative visant à nuire au pays ou à ses citoyens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.