Un bâtiment abandonné à Tel Aviv détruit par les flammes
Rechercher

Un bâtiment abandonné à Tel Aviv détruit par les flammes

Un incendie a éclaté près des tours Azrieli, alors que des centaines de personnes manifestaient à proximité contre la violence dans les crèches

Les pompiers luttent contre l'incendie d'un immeuble à Tel Aviv, le 7 juillet 2019 (Crédit : Services des pompiers)
Les pompiers luttent contre l'incendie d'un immeuble à Tel Aviv, le 7 juillet 2019 (Crédit : Services des pompiers)

Un vaste incendie s’est déclaré dimanche dans un bâtiment abandonné près des tours Azrieli de Tel Aviv, alors qu’une manifestation se déroulait à plusieurs centaines de mètres de là.

Aucun blessé n’a été signalé. Il a fallu plusieurs heures aux pompiers pour venir à bout des flammes.

Au même moment, des centaines de personnes étaient rassemblées à proximité, dans le cadre d’un mouvement de protestation nationale appelant l’État à contrôler les crèches, après le scandale ayant éclaté dans une crèche privée où la directrice et certains employés maltraitaient les enfants.

La police a indiqué avoir incarcéré une personne qui se trouvait près des lieux de l’incendie, soupçonnée d’en être à l’origine. Les services de pompiers ont néanmoins fait savoir qu’ils ne savent pas encore si celui-ci est d’origine criminelle ou accidentelle.

La police encadre une manifestation de parents à Tel Aviv contre les violences infligées aux enfants dans des crèches d’Israël, le 7 juillet 2019. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

On ignore également si l’homme interpelé participait aux manifestations, au cours desquelles des milliers de personnes ont bloqué le carrefour fréquenté des rues Kaplan et HaShalom, en face des tours Azrieli.

Les parents protestataires brandissaient des pancartes : « Maman, papa, sauvez-moi » et « N’abandonnez pas nos enfants ». Quelques jours plus tôt, des images vidéos de la crèche Rosh Ha’ayin étaient apparues et montraient la directrice, Carmel Mauda, attacher, violenter et nourrir de force les enfants.

Des parents manifestent à Tel Aviv contre les maltraitances infligées aux enfants dans les crèches en Israël, le 7 juillet 2019. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Pendant le week-end, le domicile de Carmel Mauda a été incendié. Un suspect, un soldat en permission, a été arrêté.

Les soldats du feu tentent d’éteindre l’incendie ayant éclaté chez Carmel Mauda dans la ville de Rosh Ha’ayin, le 6 juillet 2019. (Crédit : Police israélienne)

D’après des médias en hébreu, le suspect fait partie de la famille des parents d’un petit garçon ayant fréquenté la crèche auparavant.

D’après la Treizième chaîne, il existerait des images de vidéosurveillance le montrant sur les lieux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...