Rechercher

Un blindé se retourne pendant un exercice dans le sud du pays : cinq soldats blessés

Appartenant à la brigade Golani, les soldats légèrement blessés ont été conduits à l'hôpital

Des soldats israéliens inspectent l'APC Namer après le retournement du véhicule à l'occasion d'un exercice, dans le sud d'Israël, le 3 mars  2022. (Autorisation)
Des soldats israéliens inspectent l'APC Namer après le retournement du véhicule à l'occasion d'un exercice, dans le sud d'Israël, le 3 mars 2022. (Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé qu’un véhicule blindé de transport de troupes s’était renversé lors d’un exercice militaire, jeudi soir, blessant cinq soldats.

Elle a précisé que l’APC Namer s’était retourné à la fin d’un exercice, à proximité de la base militaire de Tze’elim, dans le sud d’Israël.

Les soldats appartiennent au 12e bataillon de la brigade Golani.

Conduits à l’hôpital pour y recevoir des soins, les cinq soldats touchés ont été déclarés souffrir de blessures légères.

L’armée a précisé que cinq de leurs camarades avaient également été pris en charge à l’hôpital, pour des contrôles.

Elle a par ailleurs indiqué enquêter sur les causes de l’accident.

Il est déjà arrivé que des chars, APC et autres véhicules blindés se retournent pendant des exercices, occasionnant parfois des blessures graves ou la mort de leurs occupants.

En septembre 2017, deux soldats de Tsahal – le lieutenant Avshalom Armoni et le sergent Avinoam Cohen – ont été tués, et quatre autres blessés, quand un obusier automoteur à bord duquel ils avaient pris place s’est retourné lors d’un exercice de nuit, sur les hauteurs du Golan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...