Un chanteur s’excuse auprès des LGBTQ d’avoir traité Netanyahu de « travesti »
Rechercher

Un chanteur s’excuse auprès des LGBTQ d’avoir traité Netanyahu de « travesti »

Le chanteur militant Assaf Amdursky participe régulièrement aux manifestations contre le Premier ministre, et l'a traité de "travesti qui se teint les cheveux en violet"

Assaf Amdursky en concert à Tel Aviv, le 26 mai 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Assaf Amdursky en concert à Tel Aviv, le 26 mai 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

L’auteur-compositeur-interprète Assaf Amdursky, qui a récemment participé régulièrement aux manifestations contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, a présenté mercredi ses excuses à la communauté LGBTQ pour avoir déclaré hier que le Premier ministre est « un travesti qui se teint les cheveux en violet ».

Netanyahu a été l’objet de moqueries pour avoir teint ses cheveux dans une teinte argentée qui semble parfois avoir une nuance de violet (ou de bleu quelques fois).

Suite aux vives critiques des militants LGBT, Amdursky a déclaré qu’il souhaitait présenter ses excuses « à la communauté trans spécifiquement et à l’ensemble de la communauté LGBTQ ».

Il a déclaré que son commentaire a été fait « par exaltation, dans un moment d’irresponsabilité ».

Il a ajouté : « Pardonnez-moi, mes chères sœurs, le criminel de Balfour [rue] ne vaut pas l’insulte que je vous ai lancée, et le danger selon moi est terrible et réel ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...