Un corps en décomposition retrouvé à l’extérieur d’une base militaire en Cisjordanie
Rechercher

Un corps en décomposition retrouvé à l’extérieur d’une base militaire en Cisjordanie

Incapable d’identifier le sexe du mort dû à l’état de décomposition avancée de la dépouille, la police ouvre une enquête

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Vue sur des collines au sud d'Hébron en Cisjordanie (Crédit photo: Hadas  Parush/Flash90)
Vue sur des collines au sud d'Hébron en Cisjordanie (Crédit photo: Hadas Parush/Flash90)

Un corps en décomposition a été retrouvé à l’extérieur d’une base militaire israélienne dans le Conseil régional de Negohot en Cisjordanie jeudi.

La police israélienne, qui n’a pas pu identifier le sexe du défunt en raison de l’état de décomposition avancée du corps, a ouvert une enquête sur les circonstances du décès.

Après avoir recueilli tous les éléments et les traces d’ADN sur les lieux de la découverte dans les collines de Hébron, la police a transféré le corps à l’Institut médico-légal Abu Kabir.

Mercredi, le corps de Reuven Schmerling, 69 ans, de l’implantation d’Elkana en Cisjordanie, a été retrouvé sans vie dans la ville arabe israélienne de Kfar Qassem.

Les rapports initiaux indiquaient qu’il avait été poignardé. Certains médias hébreux ont annoncé qu’il avait été brutalement battu.

Schmerling, père de quatre enfants, devait célébrer son 70e anniversaire jeudi. Il possédait une entreprise de charbon à Kafr Qassem, à environ une demi-heure en voiture d’Elkana. Son corps a été trouvé dans l’une des unités de stockage de son entreprise.

Le motif du meurtre n’a pas encore été précisément déterminé. Le Shin Bet, le service de sécurité intérieur d’Israël, a rejoint l’enquête. Les autorités ont déclaré qu’elles envisageaient toutes les éventualités possibles, y compris une éventuelle dispute liée au travail entre Schmerling et ses employés.

Le Shin Bet a également indiqué qu’il vérifiait si le présumé meurtre avait été perpétré pour des raisons nationalistes. Quelques heures après la découverte du corps sans vie de Schmerling, un tribunal a imposé un embargo sur les détails de l’enquête conjointe entre la police et Shin Bet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...