Un corps trouvé lors de la recherche du conducteur disparu après les inondations
Rechercher

Un corps trouvé lors de la recherche du conducteur disparu après les inondations

La famille d'Ayman Jaber, 47 ans, père de quatre enfants de Tayibe, a été avertie

Des forces de secours près du lieu où 10 jeunes Israéliens ont été emportés par les inondations dans le lit de la rivière Tzafit, près de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 26 avril 2018. (Maor Kinsbursky / Flash90
Des forces de secours près du lieu où 10 jeunes Israéliens ont été emportés par les inondations dans le lit de la rivière Tzafit, près de la mer Morte dans le sud d'Israël, le 26 avril 2018. (Maor Kinsbursky / Flash90

La police a déclaré jeudi que les équipes de recherche et de sauvetage à la recherche d’un homme disparu depuis les inondations meurtrières de la semaine dernière ont localisé un corps près du moshav de Neot Hakikar dans le nord du désert d’Arava.

La famille du chauffeur de camion Ayman Jaber, 47 ans, père de quatre enfants et originaire de Tayibe, a été informée de la découverte.

Pendant huit jours par la police, les unités canines et les pisteurs militaires ont mené des recherches qui ont été entravée par les mines anti-personnel de la région et les inondations après que soient tombés dans la région de la mer Morte des pluies inhabituelles à la fin de la semaine dernière.

Jeudi dernier, 10 étudiants israéliens ont été tués par des inondations subites au cours d’une randonnée au sud de la mer Morte qui s’est déroulée malgré les mises en garde. Neuf jeunes femmes et un jeune homme ont été tués lors d’un voyage organisé par l’académie pré-militaire Bnei Zion. Le groupe a été emportépar un déluge dans le lit de la rivière Tzafit.

Photo composite des 10 victimes d’une inondation soudaine dans le sud d’Israël le 27 avril 2018. Rangée du haut, de gauche à droite: Romi Cohen, Ilan Bar Shalom, Shani Shamir, Adi Raanan, Agam Levy. Rangée du bas, de gauche à droite: Yael Sadan, Maayan Barhum, Tzur Alfi, Gali Balali, Ella Or. (Courtoisie / Facebook)

Lundi, le directeur de l’académie, Yuval Kahan, et l’instructeur Aviv Bardichev ont été assignés à résidence pendant cinq jours, après leur arrestation vendredi, soupçonnés d’avoir causé la mort par négligence pour avoir ignoré les avertissements. Kahan a présenté sa démission mardi, disant qu’il était « déchiré et brisé » à la suite de la tragédie.

Mercredi dernier, deux autres adolescents ont été tués dans le sud d’Israël et en Cisjordanie par les inondations soudaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...