Rechercher

Un distributeur alimentaire poursuivi en justice pour avoir vendu du fromage non-casher avec une fausse certification

L'agence canadienne de l'inspection des aliments indique que Creation Foods aurait falsifié les logos de certification pour une livraison dans des colonies de vacances juives

Fromage. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)
Fromage. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

L’agence canadienne d’inspection des aliments a accusé un distributeur alimentaire d’avoir fait livré du cheddar à des camps de vacances juifs, avec une fausse étiquette de casheroute.

L’agence a accusé la société Creation Foods, basée dans l’Ontario, et son vice-président Kefir Sadiklar, d’avoir falsifié des documents pour faire croire que le fromage livré à deux camps de vacances juifs était conforme aux principes alimentaires casher, selon The Toronto Star.

L’agence fédérale d’inspection des aliments a déclaré au journal que c’est la première fois qu’ « un tribunal de province gère une affaire de faUsse représentation de produits casher ». L’agence a engagé cinq poursuites pénales en octobre, mais selon le Star, ces affaires n’ont été rendues publique que récemment.

Le Conseil de Casheroute du Canada aurait présenté le problème aux autorités. Le Conseil avait déjà certifié certains aliments distribués par Creation Food en 2011, autorisant l’entreprise familiale à utiliser le logo du Conseil, qui signale que le produit est casher. Mais le Conseil a retiré sa certification l’année suivante, après que le directeur du conseil, Richard Rabkin a déterminé une « série de transgressions ».

La marque du fromage qui a été livré aux camps de vacances propose des produits casher et non-casher. Creation Food aurait retouché numériquement le code-barre des emballages sur le certificat de casheroute pour faire croire qu’il s’agissait de la version casher du fromage. Les distributeurs facturent le fromage casher plus cher que les variétés non-casher.

Les deux camps de vacances, Camp Moshava près de Peterborough et Camp Northland-B’nai Brith à Haliburton ont déclaré au Star qu’aucun vacancier n’a consommé de fromage non-casher. Le fromage casher doit être fabriqué sous supervision rabbinique et ne peut pas contenir de présure animale, une enzyme coagulante qui provient du veau, selon la loi juive.

Sadiklar, 39 ans, comparaîtra en justice à Newmarket, dans la province de l’Ontario le 20 mai. Il a déclaré au Star qu’il avait « tant de choses à dire » mais qu’il ne peut pas s’exprimer tant que l’affaire est aux mains du tribunal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...