Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Un documentaire franco-israélien en final des Oscars pour étudiants

« La plus belle des femmes » raconte l'histoire d'amour entre un officier SS et une déportée juive

La réalisatrice Maya Sarfaty (Crédit : Autorisation)
La réalisatrice Maya Sarfaty (Crédit : Autorisation)

Une étudiante israélienne de l’Ecole de Film et Télévision Steve Tisch de l’Université de Tel-Aviv fait partie des trois finalistes des Oscars pour étudiants 2016 dans la catégorie meilleur « documentaire étranger », rapporte le site Les amis de l’Université de Tel Aviv.

« La plus belle des femmes » de Maya Sarfaty raconte l’histoire d’amour entre un officier SS et une juive déportée à Auschwitz.

Elle s’appelle Helena Tzitron et lui Franz Wantsch. Prisonnière au camp de la mort d’Auschwitz, Helena réussit à sauver sa soeur ainée Rozinka de la chambre à gaz, grâce aux sentiments de Franz Wantsch. Elle n’arrivera pas à sauver les deux enfants de sa grande soeur.

Ce documentaire a déjà remporté le prix David Perlov et le prix Bernstein de la Fondation Jérusalem.

Dans son documentaire, la jeune réalisatrice utilise témoignages et archives pour parvenir à raconter, le plus fidèlement possible, cette histoire d’amour impossible qui côtoie la mort. Ce documentaire comprend des témoignages des deux soeurs Tzitron et de l’officier SS Franz Wantsch.

C’est en rencontrant la fille de Rozinka Tzitron que l’idée de ce documentaire a vu le jour.

La cérémonie des Oscars des étudiants aura lieu e 22 septembre prochain à Los Angeles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.