Un éminent journal Haredi fustige le mariage juif secret tenu au mont du Temple
Rechercher

Un éminent journal Haredi fustige le mariage juif secret tenu au mont du Temple

Yated Ne’eman affirme que la noce va à l’encontre de la halakha, et met en garde contre de telles provocations de la part de 'Juifs incitateurs'

Photo du mariage juif ayant eu lieu au mont du Temple, à Jérusalem, le 12 avril 2016. Illustration. (Crédit : Facebook)
Photo du mariage juif ayant eu lieu au mont du Temple, à Jérusalem, le 12 avril 2016. Illustration. (Crédit : Facebook)

Jeudi, un éminent journal ultra-orthodoxe a sévèrement critiqué un mariage juif furtivement célébré sur le mont du Temple, à Jérusalem, événement révélé mercredi. L’hebdomadaire affirmait que cet acte allait à l’encontre de la loi juive.

C’est une « provocation grave et une profanation d’un site sacré », pouvait-on lire dans un article de Yated Ne’eman.

Le mariage « a déclenché des peurs sérieuses d’intensification, en particulier juste avant les vacances de Pessah, alors que la situation sécuritaire est extrêmement sensible », poursuivait l’article.

La noce a été annoncée sur la page Facebook de l’Institut du Temple, mardi, dans un post qui a depuis été effacé. L’institut déclarait qu’un couple avait demandé au rabbin Chaim Richman de les marier au mont du Temple, lieu sacré de Jérusalem qui est l’un des points de grandes tensions du conflit entre Israéliens et Palestiniens.

Capture d’écran d’une vidéo de la cérémonie de mariage juif qui s’est tenue sur le mont du Temple, à Jérusalem, en avril 2016. (Crédit photo : Facebook)
Capture d’écran d’une vidéo de la cérémonie de mariage juif qui s’est tenue sur le mont du Temple, à Jérusalem, en avril 2016. (Crédit photo : Facebook)

L’institut, une association qui se décrit comme étant « dédiée à chaque aspect du commandement biblique de construire le Saint Temple de Dieu sur le mont Moriah [le mont du Temple] à Jérusalem », a déclaré qu’une partie de la cérémonie avait eu lieu avant, au siège de l’organisation, après quoi la noce, dont les deux témoins officiels demandés par la loi juive, s’est dirigée vers le mont du Temple.

Yated Ne’eman a fustigé l’association, la décrivant comme l’un des “groups étranges qui opèrent sur le site” et l’a accusée de promouvoir un texte « visant à inciter les Juifs à monter au mont du Temple ».

L’article expliquait que cet « événement inhabituel allait à l’encontre de la halakha (la loi juive), à l’encontre des opinions du grand rabbin et à l’encontre des règles ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...