Un Français condamné à 7 ans de prison pour trafic d’armes au profit du Hamas
Rechercher

Un Français condamné à 7 ans de prison pour trafic d’armes au profit du Hamas

Romain Franck aurait pu être condamné bien plus lourdement compte tenu de la gravité des faits, a déclaré son avocat Kenneth Mann

Romain Franck (D), 24 ans, employé au consulat de France, et les Palestiniens Moufak al-Ajluni (G) et Mohamed Katout (C) comparaissent devant le tribunal de la ville israélienne de Haïfa le 19 mars 2018, pour faire face à des accusations de contrebande d'armes à Gaza (Crédit : AFP / JACK GUEZ)
Romain Franck (D), 24 ans, employé au consulat de France, et les Palestiniens Moufak al-Ajluni (G) et Mohamed Katout (C) comparaissent devant le tribunal de la ville israélienne de Haïfa le 19 mars 2018, pour faire face à des accusations de contrebande d'armes à Gaza (Crédit : AFP / JACK GUEZ)

Un tribunal israélien a condamné lundi à sept ans de prison ferme un ancien employé du consulat général de France à Jérusalem pour son implication dans un trafic d’armes entre les Territoires palestiniens au profit du groupe terroriste palestinien du Hamas qui contrôle la bande de Gaza.

Romain Franck, jeune contractuel français qui travaillait comme chauffeur pour le consulat général, a aussi été condamné par le tribunal de Beer Sheva (sud) à 18 mois d’emprisonnement avec sursis et 30 000 shekels (environ 7 400 euros) d’amende.

Sans disposer de l’immunité diplomatique, Romain Franck, arrêté en février 2018, était accusé d’avoir mis à profit la relative protection que lui conféraient ses fonctions pour transporter dans un véhicule du consulat en plusieurs voyages des dizaines de pistolets entre Gaza et la Cisjordanie au profit du groupe terroriste palestinien du Hamas.

Ces deux territoires palestiniens sont distants de quelques dizaines de kilomètres à travers Israël. La bande de Gaza est gouvernée par le groupe terroriste islamiste du Hamas, ennemi d’Israël et la Cisjordanie est sous l’égide de l’Autorité palestinienne.

Les services de sécurité israéliens avaient indiqué après son arrestation qu’il avait agi pour l’argent et à l’insu de ses supérieurs. Le tribunal lui a reproché d’avoir « cyniquement abusé » de sa position.

Sans avoir de contact avec le Hamas, considéré comme terroriste par l’Union européenne, les diplomates français se rendent régulièrement à Gaza, à la différence par exemple des Américains.

Le consulat général de Jérusalem n’a pas seulement une tâche consulaire, mais assure aussi une mission diplomatique auprès de l’Autorité palestinienne, embryon d’Etat palestinien indépendant.

La sécurité israélienne accusait Romain Franck d’avoir transporté en cinq voyages environ 70 pistolets et deux fusils automatiques. Dans son jugement, le tribunal n’évoque plus que 29 pistolets. Cela lui aurait rapporté 26 000 shekels (environ 6 400 euros).

Romain Franck aurait pu être condamné bien plus lourdement compte tenu de la gravité des faits, a déclaré son avocat Kenneth Mann.

« C’est quelque chose de très difficile pour toute la famille, et ils espèrent que leur fils va rentrer en France le plus vite possible », a-t-il ajouté

La famille voudrait qu’il purge sa peine en France. « Les Français doivent en faire la demande, et les Israéliens décideront », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...