Rechercher

Un homme condamné à la prison à vie pour le meurtre de sa femme en 2019

Pour la première fois, Eliran Malul a présenté ses excuses aux parents de Michal Sela pour le meurtre de leur fille

Michal Sela, son mari Eliran Malul et leur bébé, sur une photo mise en ligne le 30 septembre 2019 (Facebook).
Michal Sela, son mari Eliran Malul et leur bébé, sur une photo mise en ligne le 30 septembre 2019 (Facebook).

Le tribunal de district de Jérusalem a condamné dimanche Eliran Malul à la prison à vie pour le meurtre de sa femme, Michal Sela.

En octobre 2019, Eliran Malul avait poignardé à mort Michal Sela, 32 ans, devant leur jeune fille à Motza, dans la banlieue de Jérusalem.

Il a été reconnu coupable de ce meurtre en octobre. Il a également été condamné à payer 258 000 NIS pour la prise en charge de sa fille, qui est élevée par les parents de Michal Sela.

Pour la première fois, Malul a présenté ses excuses aux parents de Sela pour le meurtre de leur fille dans une déclaration écrite à l’avance et lue à haute voix au tribunal : « Je serais heureux si je pouvais remonter le temps et empêcher cette horrible tragédie, mais malheureusement je ne le peux pas », a-t-il déclaré.

Selon un rapport publié par l’Organisation sioniste internationale des femmes (WIZO), 26 femmes ont été assassinées en Israël en 2020, dont 13 par leur partenaire. Il s’agit d’une augmentation considérable par rapport aux 17 femmes assassinées en 2019, dont cinq ont été tuées par leur partenaire.

Jusqu’à présent en 2021, indique la WIZO, au moins 22 femmes ont été assassinées en Israël dans des affaires de violence domestique.

En novembre, le gouvernement a annoncé l’allocation de 155 millions de shekels pour un plan national de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...