Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

Un homme druze, Zaher Bashara, tué par une roquette du Hezbollah à Kiryat Shmona

Le groupe terroriste a affirmé que l'attaque à la roquette contre la ville du nord d'Israël venait en réponse à une frappe aérienne israélienne qui aurait tué sept personnes

Des pompiers et urgentistes sur les lieux d'une frappe de roquette meurtrière à Kiryat Shmona, le 27 mars 2024. En médaillon : Zaher Bashara, tué dans la frappe. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)
Des pompiers et urgentistes sur les lieux d'une frappe de roquette meurtrière à Kiryat Shmona, le 27 mars 2024. En médaillon : Zaher Bashara, tué dans la frappe. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)

Un homme druze israélien a été tué mercredi matin après que le Hezbollah a lancé un barrage de roquettes sur la ville de Kiryat Shmona, dans le nord du pays, dans ce que le groupe terroriste a qualifié de réponse à une frappe aérienne israélienne meurtrière au Liban quelques heures plus tôt.

L’armée israélienne a déclaré qu’une trentaine de roquettes avaient été lancées sur Kiryat Shmona lors de l’attaque. Le Hezbollah a affirmé avoir lancé des dizaines de projectiles sur la ville et contre une base militaire voisine.

Certaines des roquettes ont été repérées et abattues par le système de défense aérienne du Dôme de Fer, mais au moins trois ont frappé la ville, causant des dégâts et faisant une victime, ont indiqué les autorités.

Une roquette a directement touché un bâtiment industriel, provoquant un incendie. Les services d’incendie et de secours ont déclaré avoir œuvré pour éteindre l’incendie, en retirant un homme des décombres.

Les services ambulanciers du Magen David Adom ont indiqué que l’homme avait été retrouvé sans aucun signe vital. Les médecins ont déclaré son décès sur place.

Le victime se nomme Zaher Bashara, habitant du village druze d’Ein Qiniyye. Son âge reste incertain, alors que différentes sources et médias ont donné des âges différents – 25, 32 ou 38 ans.

Un autre homme d’une trentaine d’années, indemne, a été sauvé du bâtiment endommagé.

Les forces de sécurité israéliennes examinent un site touché par une roquette tirée depuis le Liban, à Kiryat Shmona, dans le nord d’Israël, le 27 mars 2024. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Une maison à Kiryat Shmona a également été directement touchée et une troisième frappe de roquette dans la ville a endommagé une voiture, ont indiqué les autorités locales.

Le Hezbollah a revendiqué la responsabilité de l’attaque contre Kiryat Shmona, affirmant qu’il avait visé la ville du nord et une base militaire voisine avec « des dizaines de roquettes ».

Le groupe terroriste a déclaré que l’attaque venait en réponse à une frappe aérienne israélienne menée pendant la nuit à Habbariyeh, dans le sud du Liban, à environ cinq kilomètres de la frontière avec Israël, qui aurait tué sept personnes.

Dans la nuit, Tsahal avait déclaré avoir frappé un « bâtiment militaire » à Habbariyeh, tuant un « terroriste important » du groupe al-Jama’a al-Islamiyya, ainsi que plusieurs autres membres qui se trouvaient avec lui dans le bâtiment.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.