Un juge de la Cour suprême a assisté au jubilé des implantations en tant que “citoyen privé”
Rechercher

Un juge de la Cour suprême a assisté au jubilé des implantations en tant que “citoyen privé”

Noam Solberg a participé à la cérémonie marquant les 50 ans des implantations en Cisjordanie même si la présidente de la Cour avait jugé qu’une représentation officielle serait “inappropriée”

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Noam Solberg, juge de la Cour suprême, devant sa maison de l'implantation d'Alon Shvut, en Cisjordanie, en janvier 2012. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)
Noam Solberg, juge de la Cour suprême, devant sa maison de l'implantation d'Alon Shvut, en Cisjordanie, en janvier 2012. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

Noam Solberg, juge de la Cour suprême, a participé la semaine dernière à une cérémonie controversée qui marquait les 50 ans d’implantation israélienne en Cisjordanie, malgré une décision de la présidente de la Cour, qui jugeait qu’il serait « inapproprié » d’envoyer un représentant officiel.

Solberg, qui vit dans l’implantation d’Alon Shvut dans le Gush Etzion, où a eu lieu la cérémonie, a assisté à l’évènement en tant que « citoyen privé », selon la radio militaire, qui a annoncé cette information lundi matin.

Il portait des vêtements classiques, a évité la presse et s’est assis dans la galerie publique avec sa famille, et non avec les autres représentants de l’Etat au premier rang.

Selon la radio militaire, la présidente de la Cour suprême, Miriam Naor, savait que Solberg serait présent.

« La décision a été prise avec la connaissance de la présidente de la Cour, qui a déclaré qu’elle ne s’impliquerait pas dans une décision personnelle », a déclaré un porte-parole de la cour suprême, cité par la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...